Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Faut-il vraiment y croire ?

Alors que s’annoncent des adversaires comme Paris, Bordeaux, Marseille, Monaco et Lille, peut-on réellement croire au maintien du FC Metz ? Non, mais cette victoire contre Toulouse samedi peut permettre aux Grenats de préparer au mieux sa fin de saison et sortir de cette Ligue 1 la tête haute. Ou presque.

Il a fallu attendre cinq mois pour voir une victoire du FC Metz en championnat de France de Ligue 1. Cinq mois durant lesquels les Grenats n’ont pas été capables de mériter leur place parmi l’élite après un début de saison surprenant. Si Metz a dû attendre la 31e journée et la venue de Toulouse pour retrouver le goût de la victoire (3-2), force est de constater que le triplé de Maïga et les trois points obtenus n’ont pas calmé les supporters, bien décidés à demander la démission d’Albert Cartier et le départ du président, Bernard Serin.

 

Au-delà de ce fait de match, désormais habituel depuis le début de la traversée du désert du FC Metz, le calendrier des coéquipiers de Sylvain Marchal ne peut évidemment pas tendre vers l’optimisme : des déplacements à venir à Paris, Bordeaux et Monaco et les réceptions de Lille, Lorient et Lens ne peuvent pas garantir l’obtention de beaucoup de points. Et les 8 points de retard sur le premier non-relégable, Lorient, ne permettent pas vraiment d’y croire. Mais bon, le déclic de cette victoire pourrait très bien réveiller les ardeurs messines… Sait-on jamais…

Photo : DR - Article publié le 7 avril 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité