Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Evian Thonon-Gaillard – FC Metz : l’avant-match

Prochain adversaire du FC Metz, l’Evian Thonon Gaillard a connu une saison en dents de scie avec notamment un changement d’entraîneur. État des lieux.

Pour sa première titularisation sous la tunique grenat, Christian Bekamenga a marqué les esprits. Un doublé, soit 1 but de plus qu’en 6 mois passés à Lens. Un attaquant inspiré dont le FC Metz avait bien besoin. Pour le coach messin Philippe Hinschberger, « Bekamenga est un garçon qui marquera toujours des buts car il a de la présence dans la surface ». Celui qui a marqué 14 buts sous la direction du même Philippe Hinschberger à Laval, portera les espoirs du candidat à la montée au Parc des Sports d’Annecy pour confirmer ses bonnes prédispositions. Car sur les deux dernières rencontres face à Evian Thonon Gaillard qui jouait à domicile, le FC Metz n’a pas brillé. Flashback. Le 27 mai 2011, Evian s’était imposée 4 à 3 (L2) tandis que le 4 octobre 2014, les Savoyards gagnaient à nouveau sur leurs terres (3-0), cette fois-ci en Ligue 1. De retour en L2 cette saison comme Metz et Lens, l’ETG ne fait pas partie, contrairement aux deux précédemment cités, des prétendants à la montée. Globalement, le parcours des Savoyards cette saison ressemble à un véritable chemin de croix et davantage, depuis la fin de l’année 2015. En effet, depuis la 18e journée, rien ne va plus. Défaites face à Brest (0-2) et face à l’ASNL de leur ancien coach Correa (0-1) pour clore 2015. Une claque à l’extérieur contre Clermont pour commencer 2016 (4-1) avant que les Corses de l’ACA ne viennent s’imposer 2-0 au Parc des Sports. Lors de la dernière journée, ils ont disposé des Chamois niortais (0-3), portant leur total de points à 24. Soit à seulement 3 unités du premier non-relégable, l’US Créteil Lusitanos, dernier adversaire du FC Metz.

Cédric Barbosa, l’inoxydable

Toutefois Metz devra, comme face à Valenciennes, se méfier de ce mal classé. D’abord parce que l’ETG a marqué plus de buts cette saison que le FC Metz (26 contre 22). Même si les attaquants – Bruno et Keita – n’ont pas été très prolifiques, ils l’ont été plus qu’à Metz avant que Bekamenga ne remonte quelque peu les stats. Il faudra également surveiller l’inoxydable Cédric Barbosa, milieu de terrain passé par le FC Metz, auteur de 4 buts en 2015-2016 et qui a fêté en novembre dernier son 200e match professionnel. C’est aussi une équipe qui n’a plus que le championnat de L2 à jouer (comme Metz d’ailleurs), éliminée à la fois en 16e de finale en Coupe de la Ligue par Laval le 27 octobre 2015 et en Coupe de France par Monaco le 20 janvier. Un championnat qui ne lui réussit pas mieux à domicile avec seulement 14 points glanés, plaçant l’équipe à la 16e place de la Ligue 2. Sans oublier qu’elle a changé de coach le 11 janvier dernier (Romain Revelli à la place de Safet Susic). De son côté, le FC Metz pourra compter sur un parcours plus flatteur avec notamment des chiffres honorables à l’extérieur (15 points et 6e) et une capacité mentale plus forte lorsqu’elle a encaissé le premier but (1 victoire pour 2 défaites), Evian dans la même situation ne revendiquant qu’1 nul pour 5 défaites. À noter également que le FC Metz a connu une série de 3 matchs victorieux quand son adversaire du jour n’a jamais connu de série. Puis le FC Metz a gagné à l’aller. Alors…

Pour mémoire, l’ETG c’est :

• 25 buts encaissés

• 26 buts marqués

• 41 cartons jaunes

• 3 cartons rouges

Photo : DR - Article publié le 29 janvier 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité