Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Discipline : Metz lourdement pénalisé

La Commission de Discipline était réunie jeudi 5 janvier afin de déterminer différentes sanctions en Ligue 1 et Ligue 2. Le FC Metz s’est vu notifier un retrait de trois points dont un avec sursis à la suite des incidents ayant stoppé la rencontre entre le club lorrain et l’Olympique Lyonnais. Anthony Lopes, le gardien lyonnais, avait été blessé par un pétard venant des tribunes du stade Saint Symphorien après l’ouverture du score de Metz. Le match sera à rejouer.

« C’est une décision incompréhensible car elle signifie que désormais dans le football français, les clubs et le championnat sont devenus les otages de quelques individus à qui on confère le pouvoir d’influencer sportivement les compétitions, a réagi le président Bernard Serin. Le FC Metz est une victime, et la commission a choisi de punir l’une des victimes pour dissuader les vrais coupables, qui ont pourtant été interpellés et placés sous contrôle judiciaire. »

 

« Compte tenu de la gravité des faits, le FC Metz se voit infliger trois points en moins, dont un avec sursis», et le «match (qui avait été interrompu), devra donc être rejoué à huis-clos », a affirmé Sébastien Deneux, président de la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), à Paris. Les Messins risquaient la perte du match sur tapis vert, ils ont finalement eu des points retirés avec la possibilité également d’en marquer aucun face à l’OL lors du match à rejouer. Le FC Metz rétrograde ainsi à la 19e place de Ligue 1 et passe de 19 à 17 pts. « Cette décision est inédite et sévère, mais elle sanctionne des faits inédits et totalement intolérables », a ajouté Sébastien Deneux, après avoir auditionné les dirigeants messins, ainsi qu’Anthony Lopes, le portier lyonnais. Le club lorrain peut encore faire appel devant la commission d’appel de la Fédération française de football. Une possibilité que le président Bernard Serin n’écarte pas : « Nous nous réservons bien entendu la possibilité de faire appel de cette décision qui n’aidera en rien à lutter contre la réitération de ce genre d’incidents. »

Photo : DR - Article publié le 6 janvier 2017

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité