Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Diabaté met tout le monde d’accord

Pour son premier match avec les Grenats, le Malien Cheick Diabaté, nouvelle recrue du FC Metz, s’est offert un doublé en 20 minutes pour la victoire des Messins face à Montpellier (2-0). Une façon de répondre de la meilleure des manières à ses détracteurs.

« Ça fait toujours plaisir de marquer. Dans le foot, il faut marquer. Surtout quand on est attaquant. On n’a pas le choix. Je suis content d’être un joueur du FC Metz. J’ai faim, j’ai la dalle. La Turquie, c’était bien, mais j’avais besoin d’être titulaire. Mon nouveau nom, c’est Cheick sans limite. » L’attaquant grenat ne cachait pas son plaisir après son doublé dès son premier match en France depuis son départ en août dernier pour la Turquie. Avec son doublé, Diabaté a permis à Metz de remporter son premier match à domicile depuis la fin août. Une éternité. 

« On ne va pas faire la fine bouche car on n’avait plus gagné depuis fin août à domicile, rappelait justement Philippe Hinschberger. On a réalisé une très bonne première période, la deuxième était plus poussive. Mais Montpellier est aussi sorti de sa réserve et nous a posé pas mal de problèmes. On n’a pas encaissé de but pour la deuxième fois d’affilée. Même si on a beaucoup souffert en deuxième période, on est allé chercher cette victoire avec de l’abnégation et dans la difficulté. Je suis content pour Diabaté, il est venu ici pour se relancer. Avec Fallou Diagne, il amène un vrai plus à notre équipe. Avec trois matches sur quatre à domicile, c’était important ce soir de montrer la voie. La victoire est méritée. Quatre points en deux matches, c’est intéressant dans notre situation. »

Pour Metz, c’est un bol d’air après avoir décroché un bon nul à Nice (0-0). Les grenats quittent leur place de dernier du championnat de Ligue 1 au profit de Lorient, écrasé à Monaco (4-0) et d’Angers, prochain déplacement des hommes de Philippe Hinschberger samedi. Par deux fois le duo Cohade-Diabaté est venu frapper les cages de Pionnier. Un centre d’abord, où Cohade enrhume son adversaire direct avant de centrer pour le Malien qui n’a plus qu’à ajuster sa tête pour ouvrir la marque (14e). Moins de cinq minutes plus tard, c’est sur corner que Cohade offre le doublé à Diabaté, l’attaquant a le temps de contrôler le ballon de la tête et rependre de volée pour faire le break (2-0).

Et ainsi enfin redevenir maître à domicile ?

Photo : Moselle Sport - Article publié le 23 janvier 2017

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité