Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Coupe de la Ligue : Metz verra Paris

Après avoir obtenu sa qualification pour les quarts de finale à la faveur des tirs au but face à Toulouse (1-1), les Messins se voient infliger un déplacement à Paris pour le prochain tour de la Coupe de la Ligue. Un tirage très compliqué pour les hommes de Philippe Hinschberger qui atteignent les quarts pour la première fois depuis 2008-2009.

La dernière fois, le FC Metz s’était fait éliminé par un club de Ligue 2, Vannes, aux tirs au but (4-3). Cette année, les tirs au but ont été salvateurs pour les Grenats, après une série interminable. Et après un sans-faute des 20 acteurs de champ, ce sont les deux gardiens qui ont joué la scène finale, David Oberhauser dans le rôle du héros, stoppant le tir du portier du TFC, Goicoechea, et inscrivant le sien au bout du suspense. « C’est génial de vivre ça à Saint-Symphorien pour moi qui suis Mosellan. Sur le dernier tir au but, frappé par le gardien de Toulouse (Goicoechea), je savais qu’il allait la mettre de ce côté car c’est plus facile d’ouvrir son pied quand on n’a pas l’habitude de tirer. Ensuite, j’ai tiré le mien en force. C’est une immense joie. Sur l’ensemble du match, par rapport aux occasions qu’on s’est procuré, surtout en seconde période, notre qualification est largement méritée. Maintenant, j’espère revivre ça au Parc des Princes, en quart de finale, face au PSG ! »

Après l’ouverture du score de Florent Mollet sur une magnifique frappe enroulée, le FC Metz s’est fait rattrapé sur un pénalty très généreux accordé au TFC pour un pied haut de Chris Philipps. C’est le capitaine haut-garonnais, Martin Braithwaite, qui transformait la sentence. La suite ? Une ribambelle d’occasions manquées pour les Grenats et cette histoire de tirs au but qui emmène Metz voir la capitale au prochain tour. « Il faut féliciter nos tireurs de pénalties, tous excellents, analyse Philippe Hinschberger. On mérite cette qualification surtout sur la seconde période, où on a posé notre patte sur le match et où on n’a pas été récompensés de nos efforts. Cela aurait été vraiment sévère d’être éliminés. Ce succès va nous faire beaucoup de bien moralement, on en avait vraiment besoin au vu de nos derniers résultats en championnat décevant. Et par rapport à la situation du club, montré du doigt (depuis les jets de pétard contre Lyon, arrêt du match, le 3 décembre), c’est très positif aussi. Pour le tirage ? « Ce n’est pas l’adversaire dont on avait envie, surtout au Parc. Cela aurait été mieux chez nous. C’est un tirage très difficile. »

 

Photo : DR - Article publié le 15 décembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité