Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

CdF : Metz, si près de l’exploit…

Dimanche après-midi, les Messins sont passés tout près de l’exploit face à Nice, arrachant même la prolongation à dix contre onze après l’expulsion sévère de Grégory Proment en première période. Ils se sont finalement inclinés 3-2.

Si la Lorraine a vibré après l’exploit d’Epinal, elle aurait pu très bien se réjouir de la performance messine face à une autre équipe de Ligue 1, l’OGC Nice. Si tenté que l’arbitre n’avait pas eu la main lourde après la semelle du capitaine messin sur Didier Digard, Metz aurait pu connaître meilleur sort. « C’est vrai que la sortie de Greg ne nous a pas aidés mais, quoi qu’il en soit, nous étions bien trop crispés, admet Yéni N’Gbakoto, après le match. Après la pause, on s’est lâché et ce fut bien mieux . » Revenant au score grâce à un but « Zlatanesque » de Yeni Ngbakoto après l’ouverture du score de Maupey, les Grenats ont poussé les Azuréens dans leur dernier retranchement jusqu’aux prolongations, mais la loi du plus fort et la fatigue ont eu raison des hommes d’Albert Cartier.

Un doublé de Valentin Eysseric lors des prolongations conclura un match intéressant de la part des Grenats, qui reviendront au score une dernière fois en fin de match par l’intermédiaire de Thibault Bourgeois. « Après le deuxième but, on s’est découvert pour aller chercher l’égalisation, avoue Yéni N’Gbakoto. Malheureusement, face à une équipe de Ligue 1, le moindre contre peut être fatal. » Une occasion manquée qui aurait pu offrir un derby lors des 16es de finale puisque le vainqueur du jour recevra Nancy lors du prochain tour. Les hommes de Jean Fernandez se sont imposés sans problème à Dreux (5-1) dès samedi.

Photo : DR - Article publié le 7 janvier 2013

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité