Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

Avant-match : attention au millesime 2016

Défaits lors de la dernière journée à domicile face à Angers, les Bordelais arrivent à Saint-Symphorien avec l’envie de se rattraper. Metz, qui a ramené un point de Dijon, a remporté 100 % de ses matchs à domicile. Pour quel résultat final ?

Un Bordeaux mi-figue, mi raisin

Sur la pelouse abîmée du Matmut Atlantique, samedi dernier,  les Girondins ont manqué de vitesse pour déstabiliser plus souvent la défense regroupée du SCO (défaite 1-0). « Ce sont trois points perdus bêtement, explique Adam Ounas, le milieu bordelais. Ils ont bien défendu après leur but et on n’a pas su concrétiser les occasions. On a eu la balle tout le match, on n’a pas su faire basculer leur bloc et finir devant le but. Dans les 20 premières minutes de la seconde période, on a mis plus d’intensité qu’en première mi-temps. Il aurait fallu égaliser, on n’a pas su le faire. Il faut se ressaisir à Metz. » 

Quel Bordeaux à Saint-Symphorien ?

Ce mercredi, les Girondins joueront à Metz sans Valentin Vada. Son forfait s’ajoute à celui de Jérémy Toulalan et de Maxime Poundjé, qui reprend tout juste le footing et à l’absence de Diego Rolan, suspendu, pour avoir été expulsé contre Angers. Il est possible que Bordeaux soit également privé de Jérémy Ménez, victime d’un problème musculaire. Enfin, une incertitude demeure quant à la participation d’Adam Ounas. Le petit ailier gaucher des Girondins a pris un coup sur le pied et est pour l’instant aux soins. Pour remplacer Vada, le coach breton a le choix entre Abdou Traoré, Mauro Arambarri, voire Younes Kaabouni. Mais il pourrait plutôt faire confiance à Grégory Sertic, qui est à nouveau opérationnel, après le petit problème au genou qui l’avait contraint de déclarer forfait pour le match contre Angers.

Côté Metz, des absences aussi

Déjà privé de Opa Nguette et de Yann Jouffre face à Dijon, Philippe Hinschberger devra à nouveau se passer de ses deux joueurs pour la réception de Bordeaux. Également blessé, Jonathan Rivierez ne figure pas dans le groupe lui non plus. Tout comme Cheick Doukouré, suspendu. Chris Philipps et Vincent Thill font leur apparition. Le coach grenat se méfie des Girondins : « J’ai vu une bonne équipe de Bordeaux depuis le début de saison avec un entraîneur, Jocelyn Gourvennec, que je connais bien et qui imprime déjà sa patte sur le jeu de son équipe avec son 4-4-2. Il y a de vrais bons joueurs dans cette équipe, et s’il n’y avait pas eu de faux pas face à Angers, l’équipe bordelaise serait 2eme du classement, ce qui serait une position où elle mériterait d’être. Ce sera un match difficile pour nous, mais on va jouer avec nos valeurs. Nous avons remporté nos deux premiers matchs à domicile avec trois mi-temps moyennes. Nous devons nous améliorer car nous avons été en difficulté en première mi-temps face à Lille et nous avons été mangés face à Angers malgré la victoire. Mais une chose est sûre, on ne s’attend pas à donner une leçon de football aux Girondins. »

Photo : DR - Article publié le 21 septembre 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité