Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

AJA – FC Metz : l’avant-match

AJA-FC Metz. Il faut une époque où c’était une affiche classique de Ligue 1. Deux clubs familiaux qui désormais, connaissent les rugosités de la Ligue 2 et aspirent tous deux à des jours meilleurs. Après avoir réussi la passe de trois, le FC Metz ragaillardi peut-il poursuivre sur sa lancée ? Premiers éléments de réponse.

Contrairement à la Ligue 1, le classement de la Ligue 2 est serré. Très serré. Notamment en haut de tableau. Si on exclue le 1er (Dijon) et le 2e (l’ASNL), respectivement à 61 et 59 points, les 5 poursuivants qui s’égrènent jusqu’à la 7e place se tiennent en 5 points. HAC (3e, 54 points), FC Metz (4e, 53 points), Red Star (5e, 52 points), Clermont (6e, 51 points) et Lens (7e, 49 points). Reste le cas de l’AJA (8e, 45 points). Celui qui pourrait (peut-être) encore se mêler à la lutte pour la 3e place s’il venait à remporter son match contre le FC Metz, a clairement besoin de se relancer. En effet, les cinq derniers matchs de l’AJA sont loin d’être glorieux. Depuis la 28e journée, les Auxerrois n’ont gagné qu’une seule fois : c’était hors de leurs bases face au Red Star (30e j, 0-2) qui vient d’ailleurs de perdre contre le PFC à domicile (32e j, 2-4). Un PFC qui avait également réussi à mettre en échec l’AJA (28e j, 2-2) au même titre que les Chamois niortais (29e j, 1-1). Quant aux deux dernières sorties auxerroises, elles se sont soldées par des défaites, l’une particulièrement face au RC Lens qui, du coup, se remet à espérer à la Ligue 1 (32e, 3-0). Revenons à la confrontation face à nos Messins. Clairement en confiance, les Grenats ont collecté lors de ces 5 dernières journées, 10 points sur 15 possibles. Ils ont souvent fait preuve d’abnégation et de pugnacité, face à l’ACA ou face au PFC. Ils peuvent aussi compter sur Diallo (notre photo), l’autre révélation à la pointe de l’attaque qui a marqué la bagatelle de 7 buts en 3 matchs. Bref, les voyants sont au vert. Philippe Hinschberger a trouvé son équipe type et tout semble aller pour le meilleur des mondes.

Même configuration qu’à l’aller

Mais, car il y a toujours un « mais », on se retrouve dans la même configuration à l’aller. Un FC Metz irrésistible et un AJA qui restait sur 5 rencontres sans gagner. Malgré une 2e mi-temps endiablée où les Grenats avaient vainement essayé de forcer la décision par l’intermédiaire de Candeias (53e), Sassi (56e), Lejeune (63e), Ngabokoto (68e), Reis (78e) ou Mayuka (90e + 1′), ils chutaient au plus mauvais des moments (0-1) puisqu’ils étaient seulement à deux points de Nancy et Dijon. Puis, il y a les statistiques. Saviez-vous que sur les 27 dernières confrontations qui ont opposé les deux équipes, l’AJA a gagné 14 fois pour 9 nuls et seulement 3 victoires du FC Metz ? Mais ça, c’était avant. Car sur ces 27 confrontations, 26 se sont déroulées en Ligue 1. Quant à la seule rencontre de L2 en avril 2014, elle a largement tourné en faveur du club à la Croix de lorraine qui s’imposait alors à l’extérieur sur un score fleuve de 3-0. De bon augure ? On l’espère tous.

Le groupe

Gardiens : Didillon, Oberhauser.

Défenseurs : Balliu, Reis, Rivierez, Udol, Milan.

Milieux : Ngbakoto, Mandjeck, Krivets, Candeias, Doukouré, Sassi, Kaprof.

Attaquants : Bekamenga, Diallo.

Suspendu : Métanire.

Photo : DR - Article publié le 8 avril 2016

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité