Moselle Sport, votre mensuel n°1 sur le sport mosellan

10 raisons de croire en la victoire facile contre l’OM

Tout le monde s’inquiète des 8 points de retard du FC Metz sur le premier non-relégable. Pourquoi s’inquiéter puisqu’il en reste dorénavant plus que 5 à combler ? Mais oui, étant donné que la victoire de Metz sur l’OM est acquise avant même de jouer, il faudra juste bien négocier les derniers virages. La victoire contre Marseille ? Voici les raisons. Et elles sont implacables. ou pas.

1- Après avoir marché sur l’eau pendant quelques mois, on connaît enfin la vérité : les joueurs de Marseille comprennent enfin ce que Bielsa leur dit et hop, quatre défaites d’affilée.

 

2- La dernière victoire de Metz sur Marseille au stade Saint-Symphorien remonte à 2006 (1-0 but de Gueye à la 88e). Metz avait battu une équipe qui avait le gardien de l’équipe de France (Barthez), un défenseur rigolo (Bostjan Cesar) et une future tête à claques du foot français (Nasri). Cette saison, même schéma : un gardien des Bleus (Mandanda), un défenseur rigolo (Dja Djé Djé) et une future tête à claques du foot français (Thauvin). Donc, victoire 1-0 à la 88e sur un but de Maïga. CQFD.

 

3- Lors de la victoire de l’OM à Saint-Symphorien en 1990 (2-0), Albert Cartier avait ouvert le score sur un CSC à la 6e minute. Pour remercier l’actuel coach du FC Metz, l’OM compte faire un geste en demandant à Morel de marquer contre son camp. Le joueur a accepté, facile pour lui.

 

4- On sait pourquoi ça ne fonctionne plus à l’OM. Ils font jouer leurs recrues ! Alors que nous, les Falcon, Krivets, Andrada, N’Daw, Ben Youssef, Doukouré ou Rivierez, on les laisse à la maison ou sur le banc ! Malin le lynx !

 

5- Si Dimitri Payet est aussi adroit dans ses frappes quand dans sa répartie, on est peinards. Il a répondu à une attaque de Daniel Riolo (RMC) en l’appelant « Monsieur Rigolo ». Voilà, voilà… Quelqu’un a des nouvelles de Jean Roucas ?

 

6- Florian Thauvin avait sorti, à Mathieu Valbuena, après un match : « Tu ne me fais pas de passe, alors je ne t’en fais pas ». Et vu l’entente entre Thauvin et Payet en ce moment, Ferjani Sassi va se friser la moustache au milieu de terrain.

 

7- Metz a marqué plus de points lors des cinq dernières journées que l’OM. Alors c’est bien gentil les Ocampos, Gignac et Ayew mais en ce moment, les terreurs sont Maïga, Sarr et Palomino. Tremble l’OM, TREMBLE !

 

8- « La troisième place est encore accessible et reste l’objectif », a prévenu Dimitri Payet. En plus, ils sont drôles. Du pain béni je vous dis ! Toujours pas de news de Jean Roucas ?

 

9- Albert Cartier a endormi tout le monde en disant que le maintien est encore possible après 67 défaites et 31 nuls en 34 journées. Et maintenant que personne ne se méfie, paf ! on attaque !

 

10- Lors des 12 dernières rencontres jouées par Jérémy Choplin, Metz a encaissé 30 buts ! Soit un ratio de 2,5 buts encaissés par match. Avec la blessure de Guido Milan, Cartier va faire jouer l’ancien défenseur de Bastia. Une confiance aveugle pour cette victoire. La baraka je vous dis, LA BARAKA ! #Marchaltupeuxrevenirquandmême?

 

Ceci est un article parodique ayant pour vocation de parler de façon légère d’un sujet. Et non une volonté gratuite de se moquer de qui que ce soit.

Photo : DR - Article publié le 1 mai 2015

© Moselle Sport 2022 | Conditions générales de vente | Politique de confidentialité