Ollinger : « Augmenter le nombre de licenciés en Lorraine »

Date : 21 janvier 2016 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

Président de la Ligue de Lorraine de tennis, Lionel Ollinger est un acteur incontournable du tennis lorrain à travers l’organisation d’événements majeurs sur le territoire et le développement d’un sport en perte de vitesse en termes de licenciés. Rencontre.

Un premier bilan du mandat de président ?

« Beaucoup de projets ont été mis en route car le nombre de licenciés souhaités n’est pas au rendez-vous de nos attentes. Pour développer ces secteurs, nous travaillons sur d’autres types de licences comme les licences Internet ou découverte afin d’inciter un maximum de jeunes à découvrir et jouer au tennis. Nous sommes en légère baisse du nombre de licenciés – environ 33 000 actuellement en Lorraine – même si nous restons le premier sport individuel en termes du nombre de pratiquants. Cette baisse s’explique par l’arrivée des nouveaux rythmes scolaires et nous travaillons de concert pour améliorer cela. En termes d’équipements, nous sommes en projet de réhabilitation des équipements actuels car on ne peut plus attendre le projet sportif de la base aérienne 128. C’est un projet important dans le mandat.  »

Moselle Open, Waves Open, des réussites ?

Stan Wawrinka est venu en 2015 au Moselle Open

« Nous sortons d’une excellente édition du Moselle Open, sûrement la meilleure depuis sa création. On peut dire tout ce que l’on veut avec Stan Wawrinka mais il est venu et a fait un super match à Metz. Il y avait un tableau exceptionnel qui s’est ponctué par une finale franco-française qui a fait beaucoup d’heureux dans les travées des Arènes. Je suis un fervent supporter du Moselle Open et je veux qu’il s’inscrive dans la durée. Tout le monde ne mesure pas la chance que l’on a d’avoir un tournoi de tennis de cette ampleur.

Pour le Waves Open, c’est également une réussite. Nous avons eu des conditions climatiques exceptionnelles et un tableau de grande qualité. Le travail effectué par Stéphane Wuilque, le directeur, est remarquable et il a permis de à ce tournoi de Moulins-lès-Metz de prendre une dimension supplémentaire. »

La Fed Cup en Lorraine prochainement ?

« C’est dans les tuyaux depuis que j’ai accédé à la présidence de la Ligue Lorraine de Tennis. Nous sommes là pour monter des événements sur le territoire comme nous avons pu le faire en mars 2014 à Nancy avec le France-Allemagne de Coupe Davis. S’il y a l’opportunité d’accueillir un match de Fed Cup, nous la saisirons. À Nancy plus vraisemblablement car à Metz, c’est plus dur de faire s’entendre les politiques. À Nancy, nous allons d’ailleurs lancer un tournoi futur en mars prochain, juste avant la semaine de Pâques en 2016, qui deviendra un challenger en 2017, dans le centre de Ligue à Villers-lès-Nancy. »

Le niveau du tennis lorrain ?

« On ne se rend pas compte mais on a été très gâté en Lorraine avec des joueurs comme Julien Boutter, Olivier Delaître ou Olivier Mutis. C’est rare qu’une région produise autant de talents par rapport aux autres. Il faut que l’on continue dans cette voie avec la formation de futurs grands joueurs et c’est le cas aujourd’hui avec deux Lorrains en pôle : Harold Mayot et Ugo Humbert. L’avenir est plutôt positif après un trou d’air que nous avons tenté de compenser avec l’arrivée de joueurs au classement négatif à l’ASPTT Metz de Frédéric Heitz ou dans la Team de Pacôme Petit et Wilfried Lauthier. Nous sommes sur la bonne voie. »



Articles similaires

À l’US Open, c’est Ugo délire !

Le tennisman messin, Ugo Humbert, a réussi l'exploit de se qualifier pour le deuxième tour de...

En savoir plus

Francesca Schiavone sera au Waves Open 57

Pour sa 20e année de professionnalisme, l'Italienne Francesca Schiavone sera présente à...

En savoir plus

Waves Open 57 : Parmentier réalise le doublé

Vainqueur de la Tunisienne Ons Jabeur en finale de l'édition 2017 du Waves Open 57, Pauline...

En savoir plus