Ibrahim Boukedim : champion en devenir

Date : 7 août 2015 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

Le Boxing Club de Metz a trouvé une nouvelle pépite en la personne d’Ibrahim Boukedim. Le jeune woippycien âgé de treize ans est devenu champion de France le 1er mars dernier. Rencontre.

Le Boxing-Club de Metz a l’habitude de trouver des talents. Souvenez-vous notamment de Léonus Marie-Françoise, passé professionnel il y a deux ans et qui évolue aujourd’hui en championnat de France. L’athlète du jour, est beaucoup plus jeune. Mais n’en est pas moins prometteur. Âgé de seulement treize ans, Ibrahim Boukedim a été sacré champion de France le 1er mars dernier au critérium national à Birck-sur-Mer. Un titre qui vient couronner ses deux années passées en boxe éducative et surtout ses 32 assauts (combats) marqués par 31 victoires. Excusez du peu. Issu d’une famille de boxeurs – son oncle Mhand « Doudou » Boukedim a fait une belle carrière chez les pros – Ibrahim se distingue déjà dans sa catégorie. « Un droitier tactique et très à l’aise dans ses déplacements », rappelle Christian Tisserand-Freisse, le coach principal du club. Celui qui a tout de suite perçu certaines prédispositions chez le jeune garçon, croit énormément à son potentiel. « Ibrahim a aussi une propension à s’adapter à tous les types d’adversaires : les grands, les frappeurs, les gauchers… » Le résultat sans aucun doute d’un entraînement acharné, jusqu’à quatre fois par semaine en phases de compétition, « mais qui n’empiète pas sur son emploi du temps scolaire. Ibrahim fait partie des tout meilleurs de sa classe et il faut que ça continue », ajoute son père Mokrane également féru de boxe. « Tout petit, il nous accompagnait déjà à la salle de boxe », se souvient Mokrane. « Ce qui fait la grande force d’Ibrahim, c’est le fait qu’on ne peut le ranger dans un style particulier. Il est insaisissable. Il sait frapper mais il est aussi un fin technicien et tacticien. » Soit le portrait robot d’un boxeur complet. Celui qui aura 14 ans à la fin de l’année, a d’ores et déjà été repéré au niveau national. « Il a été présélectionné cette année en équipe de France », indique Christian Tisserand-Freisse. « Je ferai tout pour conserver mon titre l’année prochaine car la boxe représente beaucoup pour moi. Je ne m’interdis pas de devenir professionnel un jour », souligne le jeune Ibrahim. On prend les paris ?

 



Articles similaires

Brigitte Lebrun, championne du monde vétérans de judo

En octobre dernier, la Mosellane Brigitte Lebrun a remporté la médaille d'or aux championnats du...

En savoir plus

Victoria Gouribi, adoubée par Charles François

Déjà titrée à quatre reprises sur la scène nationale chez les cadettes puis chez les juniors,...

En savoir plus

« La nuit des arts martiaux »

Le festival Arts’n’Sports, organisé par les associations martiales des Arènes de Metz en...

En savoir plus