2015, l’année de la consécration ?

Date : 12 février 2015 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Si 2014 a été une année prolifique pour le Cercle pugilistique de Forbach, 2015 s’annonce d’ores et déjà sous les meilleurs auspices. Jessy Luxembourger, vainqueur du Tournoi de France, sera bientôt rejoint par le prometteur Khedim Yassine sur la scène professionnelle. Portraits croisés de deux talents en devenir.

Forbach dispose de nombreux clubs sportifs de renom. Et ce, quelle que soit la discipline. Entre le football (l’US Forbach cher au président Da Soler) ou l’athlétisme (le meeting annuel fait figure d’incontournable), Forbach est souvent amenée à briller sur la scène régionale et nationale. Mais il y a des sports dont on parle moins. Comme les sports de combat par exemple. Non pas que les résultats ne soient pas à la hauteur mais parce que certaines disciplines sportives ont moins la cote médiatiquement. Comme la boxe. Le Cercle pugilistique de la ville de Forbach est donc de ceux-là. Un pourvoyeur de talents qui n’est pas forcément reconnu par la vox populi. Mais depuis 2011, force est de reconnaître que le club fait tout pour sortir de son anonymat. En un peu plus de trois ans, le Cercle pugilistique a ramené neuf titres dans son escarcelle et dispose d’un boxeur professionnel en la personne de Jessy Luxembourger qui, contre toute attente, a remporté le tournoi de France en 2014. « Tout le monde disait que j’étais fou lorsque je l’ai inscrit au tournoi, se souvient Joseph Callerame, l’entraîneur du club forbachois et coach attitré de Luxembourger. Je savais qu’avec ses qualités – vitesse de bras et explosivité – Jessy pouvait aller très loin. Le résultat m’a donné raison et a fait taire les détracteurs. » Celui qui a été récupéré au club de Freyming-Merlebach par Joseph Callerame, est aujourd’hui en pleine possession de ses moyens. Passé professionnel à la fin de l’année 2013, Jessy qui peut se targuer d’être le 10e français au classement national (Boxe Rec*), a la ferme intention de gravir les marches qui le séparent du Graal : la ceinture du champion de France. « Joseph m’a appris à être plus constant. Je suis arrivé à un moment de ma carrière où les choses deviennent très sérieuses », indique Jessy.

Coup de pouce attendu

Comme en 2014, le volume d’entraînement ne risque pas de décroître. « Nous en sommes à dix séances hebdomadaires, équitablement réparties entre de la boxe pure et du sparring. On en arrive à concrètement à 30 heures d’entraînement. » Dès lors, pas facile de concilier avec sa vie privée et professionnelle. « Car même si je suis devenu boxeur pro, il m’est difficile encore d’en vivre. Je suis gérant d’une petite entreprise de nettoyage haute pression et tout mener de front me pose pas mal de soucis. J’espère que la municipalité de Forbach me donnera, à l’avenir, un petit coup de pouce. Car je suis attaché à la Ville et au club. » Un attachement que partage son partenaire Khedim Yassine, pourtant issu à l’origine du club de Sarreguemines. « Contrairement à Jessy, j’ai commencé la boxe sur le tard en 2009, à l’âge de 22 ans. Je suis arrivé à Forbach en 2012 et Joseph m’a pris en main. » Résultat : le boxeur passe de 96 à 81 kg et témoigne d’un palmarès impressionnant en 2014 : 10 combats, 10 victoires. « En plus d’être rapide et puissant, Khedim est posé et réfléchi quand il boxe. Si sa progression reste très impressionnante en deux ans, il lui reste encore à progresser sur l’aspect technico-tactique. Il a l’étoffe pour devenir pro car au niveau potentiel, il est capable de faire aussi bien que Jessy », souligne Joseph Callerame. « Sa rémunération, ce sont nos victoires sur le ring, entonnent en chœur les deux boxeurs. Il faut donc honorer le travail accompli par le coach au quotidien. Puis à Forbach, on a une belle équipe, une bonne ambiance et une solidarité qu’on ne trouve nulle part ailleurs. » CQFD.

*Site internet qui enregistre le palmarès professionnel de tous les boxeurs.


Articles similaires

Une question de réputation

Le MMA pour Mixed Martial Arts vient d’être légalisé en France. La discipline désormais sous...

En savoir plus

Brigitte Lebrun, championne du monde vétérans de judo

En octobre dernier, la Mosellane Brigitte Lebrun a remporté la médaille d'or aux championnats du...

En savoir plus

Victoria Gouribi, adoubée par Charles François

Déjà titrée à quatre reprises sur la scène nationale chez les cadettes puis chez les juniors,...

En savoir plus