PROMENT Grégory

Sport : Football

Club : Retraite sportive

Date de naissance : 10 décembre 1978

Lieu de naissance : Cormeilles-en-Parisis

Biographie


Symbole de la réussite de la formation messine, Grégory Proment est un gamin du club. Formé au club et capitaine durant plusieurs années, le milieu défensif n’a pas hésité une seconde pour revenir au FC Metz en 2013 alors que le club se retrouve en National, pas gêné à l’idée de quitter son club, Caen, pour descendre de deux divisions (le SM Caen est alors en Ligue 1 mais est rétrogradé en L2). « Quand j’ai su que le club descendait, je ne me suis pas beaucoup posé de questions. Si je quittais Caen c’était pour Metz et pour tenter de les aider à remonter le plus vite possible en Ligue 2. »

Et c’est en bon capitaine que le joueur originaire de Cormeilles-en-Parisis permet à son club de cœur de retrouver la Ligue 2 avant de définitivement raccrocher les crampons. Car Grégory Proment, c’est aussi l’histoire de ce jeune gamin pétri de talent et fidèle à son club qui suppléa le vieillissant Sylvain Kastendeuch (37 ans), en 2000, au poste de défenseur central, à seulement 22 ans. « Cela a été un moment important de ma carrière car j’ai dû engranger plus d’expérience à un poste important à seulement 22 ans, et j’ai eu la chance d’être accompagné dans cette tâche par Sylvain Kastendeuch, grand seigneur, qui m’a aidé pour le bien de l’équipe. »

Après près de 250 matchs avec Metz (et une saison en L2), Grégory Proment coupe le cordon avec le club grenat pour partir à Caen. « En 2006, je ne suis pas parti uniquement en raison de la relégation, mais aussi parce que c’était le gros bordel dans l’effectif, le vestiaire était divisé et j’avais besoin de retrouver de la sérénité. Ce fut le cas à Caen lors de mon arrivée. » Six ans à Malherbe, entrecoupés de six mois en Turquie, à Antalyaspor, avant un retour dans le club qui l’a lancé, le 12 septembre 1997, au stade Saint-Symphorien, face à l’AS Cannes. 39 derniers matchs auréolés d’une montée en Ligue 2 et un adieu pour le numéro 12 messin. Il est aujourd’hui coach de l’équipe réserve du Stade Malherbe de Caen aux côtés de Jean-François Péron.


Articles