ETTORRE Michel

Sport : Football

Club : Retraite sportive

Date de naissance : 14 octobre 1954

Lieu de naissance : Amnéville

Biographie


À l’instar d’Albert Cartier, Michel Ettorre a tout connu au FC Metz. La joie de gagner des trophées en tant que joueur – Coupe de France 1984 et 1988 – mais aussi en tant qu’entraîneur adjoint emblématique de Joël Muller – Coupe de la Ligue 1996. Michel Ettorre, c’est une partie de l’âme du FC Metz et le symbole d’une école de formation réussie. Gardien de but de talent et fidèle à son club de cœur, Michel Ettorre a fait la quasi totalité de sa carrière en Moselle, ne laissant qu’une année au Havre (1979-1980) puis quelques autres en fin de carrière à Quimper et Toulon avant de raccrocher en 1991 dans le club où tout a commencé. International junior, espoir et militaire, il manque d’un rien – pour une blessure – la sélection pour les Jeux olympiques de Los Angeles en 1984, lieu de sacre pour les Bleuets. Après plus de 300 matchs au FC Metz – qui fait du gardien l’un des joueurs les plus capés du club – Michel Ettorre continue sa route en Moselle en devenant entraîneur des gardiens puis adjoint de l’entraîneur principal, Joël Muller, à Metz puis à Lens.

« Metz, c’est l’histoire de toute ma vie. On m’a souvent reproché de travailler avec gens avec qui j’étais lié d’amitié, précise l’actuel entraîneur des gardiens des U17 de l’équipe de France. J’estime que c’est difficile de faire plus de trois ans dans un club professionnel. Pourtant, en croisant des gens extraordinaires, j’ai eu la chance de pouvoir faire 26 ans à Metz, 4 ans et demi à Strasbourg et 8 ans à Lens. J’avais de la passion pour ces clubs que j’aimais. Et si ma proximité avec certaines personnes du monde du football a empêché certains dirigeants de faire appel à moi, je ne regrette rien. L’amitié est importante dans la vie, et dans le football encore plus. » Il quitte Metz en 2007 avant de revenir quelques mois plus tard à la nomination d’Yvon Pouliquen en lieu et place de Francis De Taddeo. En 2008, il signe au RC Lens pour rejoindre Joël Muller, fraichement nommé. Aujourd’hui dans l’encadrement des jeunes de l’équipe de France à Clairefontaine, Michel Ettorre aime se souvenir de ce fameux 10 octobre 1984, au Camp Nou. « C’était la folie sur le terrain, je me souviens avoir couru vers Schuster en lui criant « il est où ton jambon ? ». Nous ne réalisions pas la portée de notre exploit. C’est une fois en France que l’on s’en est vite rendu compte. Cette équipe de 1984, cette bande de copains, a réalisé l’un des plus grands exploits du club. Et, modestement, nous sommes fiers d’avoir participé à la construction de l’image du club sur la scène européenne. »


Articles