MFA MEZUI Anthony

Club : RFC Seraing

Date de naissance : 7 mars 1991

Lieu de naissance : Beauvais

Biographie


Londres, vendredi 27 juillet 2012. La cérémonie d’ouvertures des Jeux olympiques de Londres bat son plein et lorsque la délégation gabonaise rentre sur la piste du stade olympique de la capitale britannique, Anthony Mfa Mezui a des étoiles plein les yeux. Le Messin, sélectionné dans l’équipe olympique du Gabon, vit un rêve éveillé. « C’est quelque chose de fantastique à vivre, précise le gardien né à Beauvais de parents gabonais. La chance de participer aux JO quand on est footballeur est très mince alors j’ai profité de chaque moment en tant que spectateur. » Et pas comme acteur. Didier Ovono, le titulaire en A l’a empêché de vivre son rêve complètement. « Ovono avait décidé de faire un break avec la sélection quand il s’est retrouvé sans club et j’avais là l’opportunité de devenir titulaire en sélection olympique. Mais il a décidé de revenir… au plus mauvais moment pour moi. » Le Gabon s’en sort avec les honneurs dans sa poule, obtenant qu’une seule défaite. L’élimination n’a pas gâché la fête. Bien au contraire. « J’ai eu la chance de pouvoir assister à France-USA en basket mais aussi à des matches de l’équipe de France de handball. Vivre ces moments dans le village olympique était extraordinaire. »

 

Car sous son air débonnaire, Anthony Mfa cache une furieuse envie de réussir. Le FC Metz ne fait pas exception. « Lorsque le FC Metz est venu me chercher à l’Esap Metz, ma mère ne voulait pas que j’y aille. Pour elle, la priorité était l’école et non pas le football. Mais quand les représentants du FC Metz lui ont expliqué la politique du club vis-à-vis de la scolarité et de l’importance des études dans le cursus de formation, elle a accepté que je rejoigne le club. » Intégré dans le groupe pro par Yvon Pouliquen puis lancé en Coupe de France par Dominique Bijotat face à Sannois-SG en 2010, Anthony Mfa Mezui fait son nid, petit à petit, et obtient la récompense suprême le 8 février 2013 en étant titularisé par Albert Cartier face à Quevilly (National) reléguant ainsi Johann Carrasso sur le banc. Une décision qui avait forcément fait une victime. « Avec Johann, on s’entend plus ou moins bien, avoue Anthony. Je comprends très bien qu’il a pu être embêté de voir quelqu’un lui prendre sa place mais c’est la dure loi du sport. On est toujours frustré de ne pas jouer et je suis bien placé pour le savoir. »

 

Spectateur attentif d’une Coupe d’Afrique des Nations 2013 qui a vu le sacre du Nigéria, Anthony Mfa Mezui n’a pas hésité pour rejoindre les Panthères du Gabon après avoir fait toutes ses gammes internationales en équipe de France jeunes. « J’ai décidé de dire oui au Gabon à 19 ans après avoir joué en U16, U17 et U19 avec les Bleuets. L’horizon en Bleu est bouché et j’ai plus de chances de jouer avec le Gabon. » Avec en chef de file le Stéphanois Pierre-Émerick Aubameyang, le Gabon n’a pas participé à la dernière CAN. « Le Gabon est un petit pays qui doit avant tout régler ses problèmes internes pour pouvoir se concentrer sur le football. De nombreuses personnes veulent se mêler de la gestion de la sélection et ce n’est pas bon pour l’équilibre du groupe. Il faut remettre tout ça en ordre. » 

 

Le FC Metz le prête en 2015-2016 au RFC Seraing, son club partenaire, en D2 belge.


Articles


Kashi à la CAN avec les Fennecs

La Fédération algérienne a annoncé ce lundi que le Messin, Ahmed Kashi, et Liassine Cadamuro... Lire la suite

Metz, 6 ça suffit !

Trop fébrile en défense, Metz est passé au travers de ce match à Lorient et enchaîne un 6e... Lire la suite

Les 4 enseignements de la défaite du FC Metz à Saint-Étienne

Désormais dixième, Metz n'a plus gagné depuis trois rencontres et s’est incliné une nouvelle... Lire la suite