MARCHAL Sylvain

Club : Retraite sportive

Date de naissance : 10 février 1980

Lieu de naissance : Langres

Biographie


Après 8 ans passés hors de la Lorraine, Sylvain Marchal est revenu dans son club formateur en juillet 2013 avec l’ambition de mener son club au plus haut. Passé par Lorient, Saint-Étienne et Bastia, le stoppeur grenat assure que c’est le projet messin qui l’a attiré en Moselle, alors que Bastia souhaitait le conserver un an de plus. Mission accomplie pour le capitaine qui a mené son club en Ligue 1.

 

« Il y a un lien affectif fort avec ce club où j’ai été formé. Il y avait aussi la possibilité pour moi de m’investir dans un projet de club intéressant et la volonté du club de me recruter, cela m’a permis de rejoindre le FC Metz, huit ans après l’avoir quitté. J’ai eu du mal à partir de Bastia car je m’y sentais bien, tant sportivement qu’humainement. Ce retour est une opportunité de rendre à ce club, avec l’expérience accumulée au cours de mes passages dans d’autres clubs de Ligue 1, ce qu’ils m’ont donné lors de ma formation. La boucle est bouclée, en quelque sorte. »

 

Avec Metz, c’est Lorient qui a été l’autre étape importante de la carrière de footballeur de Sylvain Marchal. « Personnellement, j’ai découvert un entraîneur hors normes, Christian Gourcuff, qui fut une réelle révélation pour moi. Quelqu’un d’ultra compétent qui a réussi à me relancer dans une période de ma carrière où je n’étais pas au mieux, comme il a réussi à le faire avec beaucoup de joueurs. À Lorient, on découvre une approche collective plus intense que dans les autres clubs et Gourcuff sait vous mettre en valeur avec vos qualités et sait sublimer certaines individualités, mais toujours au travers du projet de jeu. C’était aussi une belle aventure humaine car le groupe n’a pas trop changé pendant trois-quatre saisons et sportivement, c’était extraordinaire. C’était une étape très importante de ma carrière. »

 

Lorient, puis Saint-Etienne, et l’aventure verte qui a permis à Sylvain Marchal de jouer les premiers rôles. « Je pense y avoir réalisé un passage réussi pendant deux ans. La première saison, j’ai vécu des hauts et des bas alors que j’ai fait une saison pleine lors de ma deuxième année à l’ASSE avec qui on finit aux portes de l’Europe. C’est une expérience importante car Saint-Étienne est un grand club, en termes d’infrastructures, d’effervescence, d’impact médiatique et ce sont des choses que je n’avais pas connues avant, à Metz ou à Lorient. Par rapport à Lorient, cela a apporté vraiment un plus dans ma carrière. »

 

En juin 2015, Sylvain Marchal décide raccrocher les crampons et de quitter le monde professionnel.


Articles


17e match sans victoire : record en vue…

Face à l'ASSE, le FC Metz a signé son 17e match sans victoire. Après 35 premières minutes... Lire la suite

Metz n’a pas à rougir

Metz a perdu mais Metz n'a pas démérité. Face à une équipe de l'OM en réussite, les Messins... Lire la suite

Top 10 des joueurs qui ont porté le maillot Vert

Sur les 51 confrontations de l'histoire entre Saint-Etienne et Metz à Geoffroy Guichard, les... Lire la suite