FRANCOIS Charles

Sport : Muay-Thaï

Date de naissance : 4 octobre 1986

Lieu de naissance : Metz

Biographie


La référence en muay-thaï s’appelle Charles François. « Le muay-thaï, c’est plus un art martial qu’un sport de combat car il y a toute une philosophie derrière. Il y a un vrai rituel avant le combat et un vrai respect qui se traduit notamment par le salut des professeurs avant le début de l’affrontement. Ce salut s’appelle le wai kru et est une danse faite avant chaque combat. » Le Messin, qui totalise, pour le moment, 106 victoires pour 121 combats multiplie les titres : 5 fois champion du monde de muay-thaï, 2 fois champion intercontinental, 3 fois champion d’Europe, 6 fois champion de France, Charles François a également remporté le K1-Wolrdmax Fighter.

Charles François aurait pu pourtant s’orienter vers une carrière de footballeur, lui qui fut repéré par la cellule messine lorsqu’il était adolescent. Mais c’est vers cet art martial que François s’est rapidement dirigé. « L’envie de pratiquer le muay-thaï m’a pris très jeune. C’est en 1994 en visionnant des combats que j’ai découvert cet art martial, et cela ma tout de suite plu car l’on ne faisait pas semblant, contrairement au catch. Mais aussi pour le coté traditionnel et la musique, j’ai tout de suite appris a découvrir et à aimer cette discipline. Malheureusement, il n’y avait pas de club près de chez moi à cette époque. » Ce n’est qu’en 2001 qu’un club ouvre ses portes près de chez « Karlito » et débute alors la belle aventure du « Prince Charles ».

Et cette belle aventure l’a emmené haut, très haut : huit fois champion de Lorraine, huit coupes de Lorraine, six fois champion de France, trois titres de champion d’Europe, cinq titres mondiaux… Coach sportif à domicile entre deux combats, Charles François sait que la route est encore longue pour avoir la reconnaissance qu’il mérite. « C’est toute la difficulté d’un sport qui ne nous permet pas de gagner sereinement sa vie. C’est utopique de passer pro car si tout s’arrête, on n’a rien derrière. » 


Articles


Victoria Gouribi, adoubée par Charles François

Déjà titrée à quatre reprises sur la scène nationale chez les cadettes puis chez les juniors,... Lire la suite