DOUCOURE Mahamadou

Sport : Basket-Ball

Club : Union Ste-Marie/Metz Basket

Date de naissance : 7 décembre 1985

Lieu de naissance : Diongaga (Mali)

Biographie


Avec un tel CV, difficile de comprendre ce que fait le géant de 2,06 mètres perdu en Nationale 2. Constatez plutôt : formé au Paris Basket Racing (rebaptisé Paris-Levallois depuis), passé par Besançon, Châlons-en-Champagne et Pau-Orthez (aujourd’hui Élan Béarnais Pau-Lacq-Orthez), Mahamadou Doucouré a ensuite poursuivi sa carrière de basketteur… à Metz, en 2007. « Je faisais des études à ce moment-là et je cherchais une ville qui cumulait une bonne université et un club intéressant. Metz était le bon compromis. » Arrivé au Metz BC avant la fusion avec Sainte-Marie-aux-Chênes, Doucouré découvre rapidement la Nationale 2 qui se révèle un cran en dessous de ses ambitions. « J’ai vite ressenti la différence de niveau avec la Pro A ou la Pro B que j’ai connu en tant que remplaçant. Le jeu était moins structuré mais l’attractivité pas moins intéressante. Et puis, le temps de jeu était pour moi primordial, quitte à descendre de divisions. »

Aux côtés de Philippe Ory et Éric Deschamps, Mahamadou Doucouré grandit, progresse et ses performances n’échappent pas aux recruteurs hexagonaux et étrangers. « Chaque année, j’ai des contacts avec des clubs. Cela fait plaisir mais il ne faut pas aller n’importe où et se griller. J’ai été sensible au projet du club de l’Union et à l’ambiance extraordinaire du groupe. Si je dois partir un jour, ce sera pour un projet sportif, et non financier. » Bon rebondeur, habile dans la raquette, l’international malien (15 sélections) est l’un des hommes de base de son coach Éric Deschamps, au même titre que le capitaine Étienne Bébing. Arrivé en France à l’âge de 11 ans, Doucouré a toujours voué une passion sans bornes pour le basket et a vite compris que son physique pouvait l’emmener très loin (1,90 m à 14 ans !) « J’aimais beaucoup le basket étant petit et ma taille a facilité les choses dans mon envie de percer dans ce sport. Mais il n’y a pas que la taille qui fait un joueur de basket. » Ce fan de Kevin Garnett (Boston Celtics, NBA) sait ce qui lui reste à faire pour briller à l’échelon supérieur : « Bosser, bosser et bosser. Toujours. »

A l’été 2013, Mahamadou Doucouré quitte l’Union Ste-Marie/Metz Basket pour le BC Gries/Oberhoffen (N2) pour y revenir deux ans plus tard, en août 2015.


Articles