Norbert, créateur de courses solidaires

Date : 10 octobre 2018 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Norbert Teuchert est une figure bien connue dans le monde sportif mosellan. À travers « l’association pour Quentin », son fils, il a su mobiliser et sensibiliser les athlètes de tout le territoire à la cause de l’handicap. Une histoire qui n’est pas prête de s’arrêter car l’homme fourmille de projets. Avec en particulier la 13e édition des « 10 bornes » à Puttelange-aux-Lacs le 28 octobre.

Les 24h pour Quentin

Organisées pendant dix ans, les 24h pour Quentin ont été, de l’aveu de Norbert, « une formidable aventure à tous les niveaux. J’en garde un souvenir ému, plus particulièrement de la première et de la dernière édition. Tout d’abord en 2005, nous avions réussi à rassembler 26 individuels et 4 équipes. L’ambiance et la convivialité étaient hors-du-commun. Ces moments magiques resteront à jamais gravés dans ma mémoire. Au même titre qu’en 2015 où nous avions certes beaucoup plus de monde (plus de 50 individuels et 17 équipes) mais une charge émotionnelle, comparable à celle que nous avions connu dix ans auparavant. Puis nous avons eu la chance, lors de cette dernière édition, de battre deux records : celui par équipe (les Moblos qui ont parcoury 339,093 km) et en individuel handisport grâce à l’athlète malvoyante Odile Hochart (169,877 km). »

Les 10 bornes

Le 28 octobre prochain se déroulera la 13e édition des « 10 bornes » à Puttelange-aux-Lacs. « Quentin y participe toujours en joëlette. Comme les 24 heures, la fréquentation n’a fait que s’accroître au fil des années pour atteindre 180 personnes en 2017. » Une course également prétexte à nombre d’initiatives. « J’ai eu l’opportunité de mettre en place des challenges. Le premier dédié aux familles, le second à destination des associations caritatives comme « les enfants extraordinaires d’Abreschviller », le « Run for Marion » de Sarralbe et bien évidemment « l’Association pour Quentin ». Je tiens enfin à saluer l’implication de certains élus à l’image de Jean-Luc Lutz, maire de Bliesbruck, Michel Jacques, maire de Hoste ou Bernard Clave, le maire de Holving qui font partie de nos athlètes depuis de nombreuses années. » L’édition 2018 pourrait même être qualificative pour le championnat de France des 10 km de BNP Paribas Grand Est.

Le D.A.C (Debout Assis Couché)

Organisée les 16 et 17 juin derniers, le nouveau pari de Norbert Teuchert est appelé à se développer dans les années à venir. « Le but est de réunir tous les athlètes, valides ou à mobilité réduite. » La 1re édition a rassemblé 90 personnes dont 25 sportifs valides. « Il y a une incompréhension au départ car les gens ont cru que l’événement n’était dédié qu’aux personnes à mobilité réduite. Je pense que le 23 juin saura rectifier le tir. » On en est à peu près certain car 200 personnes devraient s’inscrire. « Une cinquantaine de bénévoles me suit également dans cette nouvelle démarche au même titre que les associations (le club de marche Namasté de Woustviller) ou les clubs sportifs (les Red Dragon et l’Acsa de Saint-Avold). Puis à la place des parrains des courses, j’ai décidé que le D.A.C aurait des filleuls. Dimitri Jozwicki et Laure Ustaritz, deux athlètes handisport, se sont portés candidats et le seront à nouveau en 2019. »

Les objectifs

« Quelle que soit la course organisée, nos objectifs restent invariablement les mêmes : reverser des fonds en priorité à l’IME de Sarreguemines, à l’IEM de Freyming-Merlebach et au FAM de Créhange ainsi que de nous permettre d’acheter du matériel à Quentin. »

65 000 €

C’est la somme collectée par les courses de Norbert Teuchert depuis 1996.

Des nouvelles de Quentin

Accusant un retard psychomoteur et atteint de troubles autistiques, Quentin Teuchert est aujourd’hui âgé de 21 ans. Désormais résident du foyer d’adultes médicalisé (FAM) à Créhange, le jeune homme commence à marcher normalement et « a une pleine conscience des choses », selon Norbert, son père. « Il est au FAM du lundi matin au samedi après-midi. À travers les nombreuses activités proposées (balnéo-thérapie, sortie pédestre mais capacité à gérer les actes du quotidien…), Quentin améliore peu à peu son autonomie. »



Articles similaires

Semaphores, nouveau partenaire de Moselle Sport Académie

Moselle Sport Académie continue de grandir. En effet, le dispositif a signé une convention de...

En savoir plus