N°94

Décembre

Il y a 20 ans, le fc metz devenait vice-champion de france.
Pirès, Song, Blanchard, Meyrieu, Boffin, Lukic, Rodriguez,
Letizi... ils se souviennent

L'édito du mois

Compétition de matière grise

Ceux qui suivent le sport sur le territoire le connaissent forcément. En tant que président de la Ligue de tennis du Grand Est et membre du bureau fédéral. Lionel Ollinger est aussi un mari et un père de triplés. Un père qui a eu la douleur de perdre son fils Arthur, atteint d’un syndrome inconnu qui génère des tumeurs au cerveau et qui décèdera quelques heures avant de fêter ses 10 ans. Un père qui voulait « laisser une trace. Pour moi, sans doute égoïstement. Pour mes filles aussi surtout, et pour tous ceux qui ont vécu cette histoire de près ou de loin, à qui nous n’avions pas trouvé la force de donner des nouvelles. Et puis, cette force retrouvée, plus puissante encore qu’avant, il me fallait la partager avec le plus grand nombre… ». À travers un livre témoignage bouleversant intitulé « Comme un château de sable » paru le 5 octobre dernier aux éditions du Signe. Grâce à la collaboration du journaliste Fabrice Barbian, ce père, cadre dynamique et grand sportif, y dévoile ses joies et ses peines, sa lutte quotidienne pour garder le cap et sortir grandi de cette douloureuse épreuve. Nombre de mes confrères, Alain Thiébaut du Républicain Lorrain ou Rémi Alézine de l’Ami Sports, ont rédigé des articles poignants sur le sujet. Pour ma part, je ne peux que vous encourager à acheter l’ouvrage dont les droits d’auteur seront intégralement reversés pour l’aide à la recherche médicale en faveur des enfants atteints d’un cancer. C’est à la fois nécessaire et primordial.

Vivian Peiffer, rédacteur en chef

 

 

Les autres numéros