N°124

Septembre

- Dossier spécial Jeux Olympiques
- Le Rugby Club de Metz
- Le Poster de l'équipe féminine du FC Metz
- Les Red Dragon's deviennent messins

L'édito du mois

Écris l’Histoire

FC Nantes : 15 ; Olympique de Marseille : 12 ; Girondins de Bordeaux : 10 ; AS Monaco : 10 ; AS Saint-Étienne : 7 ; Paris Saint-Germain : 7 ; Olympique Lyonnais : 6 ; Montpellier Hérault FC : 8… On a choisi arbitrairement 8 clubs de Ligue 1 et on s’est amusé à compter le nombre d’entraîneurs qu’ils avaient usé en 11 ans. Le FC Metz se situe dans la moyenne basse de ce classement. En effet, Bernard Serin, aux manettes depuis 2009, n’en a vu passer « que » 8. Des entraîneurs qui avaient tous le même objectif : la montée en Ligue 1 pour s’y installer durablement. Un défi actuellement relevé par Frédéric Antonetti, auteur d’une belle saison sur le banc messin et qui s’est réengagé pour trois ans en février dernier. Notre dossier vous propose de revivre ces onze dernières années à travers le parcours de ces huit entraîneurs qui ont écrit chacun, à leur manière, l’Histoire du FC Metz.

Une Histoire avec un grand « H » que Jean-Marie Donatello pourra continuer à écrire sur le fronton du sport mosellan. Passé tout près du précipice en octobre dernier, le président du Comité départemental handisport se remet doucement de la Covid-19. Si sa voix est encore éraillée et le geste non maîtrisé, le patient « zéro plainte » – comme l’a nommé très justement Vincent Trimbour, journaliste au Républicain Lorrain – s’est d’ores et déjà remis au travail. Présent sur la liste d’Agnès Raffin qui se représente à la présidence du CDOS, il s’attelle au projet Terre de Jeux 2024 dont il aura la charge s’il vient à être élu le 24 mars. Avec la même énergie débordante qui le caractérise. Bon retour parmi nous Jean-Marie !

 

Vivian Peiffer, rédacteur en chef