N°112

Juillet/Août

- La caravane Moselle Terre de Jeux
- Sugar girls, the american dream
- Dossier : le redémarrage des clubs sportifs
- Moteurs : essai du Peugeot E-Expert

L'édito du mois

À la rencontre des passionnés

Après deux numéros numériques et une édition spéciale consacrée aux dix ans du magazine, Moselle Sport revient à un format plus conventionnel. Avec cette même volonté de coller à l’actualité. En effet, la Rédaction est partie à la rencontre de ceux qui font quotidiennement le sport sur le territoire. À savoir les dirigeants des associations, clubs et salles dédiés. Comme chacun de nous, tous ont vécu le confinement et sont aujourd’hui confrontés au redémarrage de leur activité. Avec des fortunes diverses en fonction des disciplines. La majorité d’entre eux a répondu favorablement à notre demande, nous invitant même à essayer leur sport. L’accueil de la part des bénévoles a toujours été chaleureux et à la hauteur de ce que l’on est en droit d’attendre des clubs qui prônent des valeurs d’ouverture, de partage et d’égalité. Un autre – il se reconnaîtra certainement s’il est amené à lire ces lignes – ne nous a pas permis de consacrer une page à sa discipline. C’est bien dommage d’autant plus que nous n’avons pas eu d’explication, la personne ayant pris le parti de nous raccrocher au nez. Fort heureusement, c’est un cas isolé.

Pour découvrir la richesse de nos associations sportives mosellanes, rendez-vous sur la caravane du sport Moselle Terre de Jeux qui se déroule depuis le 15 juillet à différents endroits du territoire*. C’est ici que vous trouverez de vrais passionnés de sport. Et qui sait, vous y trouverez peut-être votre future activité !

 

*Après Bitche et Maizières-lès-Metz première quinzaine de juillet, 28 juillet à Moulins-lès-Metz, 30 juillet à Guénange, 14 août à Mittersheim, 20 août à Grosbliederstroff, 26 août à Bouzonville et 31 août à Sarrebourg. Faulquemont et Morhange seront également de la partie mais à l’heure où nous mettons sous presse, les dates ne sont pas définies.

 

Vivian Peiffer, rédacteur en chef