HBC Sarrebourg : le promu se porte bien

Date : 31 janvier 2014 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Le HBC Sarrebourg se rendra ce week-end à Semur-en-Auxois, une équipe avec laquelle il est à égalité des points. Revue de détails avec Christian Reinhardt, le président.

Depuis trois saisons, le HBC Sarrebourg n’en finit plus d’étonner. Auteur de deux montées successives, le club mosellan est aujourd’hui en Nationale 1, à une honorable 6e place eu égard à son petit budget et à son effectif constitué de joueurs amateurs. « Tous mes gars bossent à côté et s’entraînent le soir. Ce n’est pas le cas de tout le monde dans le championnat de N1 », indique Christian Reinhardt, président du HBC Sarrebourg. Tout le monde ? Comme Belfort par exemple dont le banc est garni d’anciens pros qui les ont battus sur le fil le 25 janvier dernier. « On perd d’un but (28-29) et on rate un pénalty. C’est dommage car de septembre à novembre, on a plutôt bien tourné malgré de nombreux blessés. Puis on a perdu deux matches et une rencontre en Coupe de France. Le match contre Semur aura une saveur toute particulière : tout d’abord, parce qu’ils auront à cœur à effacer leur défaite du match aller. Ensuite, parce qu’ils sont à égalité de points avec nous.  Le championnat est tellement serré que du jour au lendemain, on peut se retrouver tout en haut, comme tout en bas », poursuit le président.

Le maintien en N1

Cette saison, le HBC a recruté entre autres, Clément Romero, 24 ans, qui évoluait la saison dernière en D1 à Aix-en-Provence et Steven Bello, 21 ans auparavant en Pro D2 à Nancy. « Deux joueurs qui nous donnent entièrement satisfaction ». L’autre recrue phare,  Svet Tadej, 33 ans, qui vient de Valence (D2) et qui a passé 15 ans à Saint-Raphaël, « a eu plus de mal à s’adapter. Le handball était son activité principale car c’était un ancien pro. Aujourd’hui, au même titre que les autres, il a aussi une vie professionnelle à côté du hand. Mais ça reste un excellent joueur. » Pour cette seconde partie de saison, le HBC Sarrebourg aura besoin de tout le monde pour atteindre l’objectif : le maintien. « Nous avons bon espoir d’y arriver dans la mesure où nous avons récupéré tous nos blessés. » Affaire à suivre.



Articles similaires

AS Folschviller Handball : Un juste retour des choses

Au même titre que Sarrebourg Moselle Sud Handball, Folschviller est l’autre club à représenter...

En savoir plus

La semaine messine « phénoménale »

52 000 spectateurs, 7 jours de compétition, 15 matchs,140 journalistes, 844 buts inscrits (record...

En savoir plus

Phénoménal Handball Tour Scolaire à Woippy

Après six dates à Nantes, Paris, Brest, Neuilly Plaisance, Montpellier et Rennes, la septième et...

En savoir plus