Retour sur ces Mosellans qui ont été champions du monde

Date : 17 octobre 2018 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

À l’heure des matchs de la Ligue des Nations, l’occasion était trop belle pour revenir sur un événement qui a fait la fierté des Mosellans cet été. En effet, du 17 au 21 juillet dernier, la Ville de Chicago a célébré la tolérance, le partage et le dépassement de soi à travers l’organisation de la Coupe de football unifié. Special Olympics France avec ses partenaires – Département de la Moselle, FC Metz et District mosellan de football – a sélectionné une équipe au sein de la Coupe de football unifié… qui est devenue championne du monde ! Retour sur l’événement.

Il y a 6 ans, le District mosellan créait une commission des établissements spécialisés ainsi qu’une coupe de Moselle des établissements spécialisés, afin de développer des projets d’intégration des jeunes déficients intellectuels au sein de divers clubs de football volontaires en Moselle-Est (Forbach, Saint-Avold, Gandrange, Morhange…). Le partenariat avec les établissements spécialisés (IME) de l’AFAEI Rosselle et Nied et APEI était lancé ! Tout au long de la saison 2017-2018, il s’est même renforcé, permettant aux élèves en situation d’handicap mental d’accéder à une pratique sportive, mais également de faire connaître les valeurs autour du handicap et de la différence en milieu ordinaire. Des contacts avec le FC Metz ont été noués, pour collaborer avec le club sur la thématique du football unifié. Ainsi, tout au long de l’année 2017-2018, les jeunes des établissements spécialisés et les joueurs du centre de formation du FC Metz se sont rencontrés et entraînés au cours de plusieurs ateliers programmés sur leur site de formation à la plaine de jeux de Longeville-lès-Metz. « Nous avons sélectionné, avec l’aide de Bertrand Antoine, coach des U17 du FC Metz, Sébastien Muet, responsable technique de la formation du FC Metz et Jérémy Walin, membre de la commission football unifié, éducateur du football diversifié à Gandrange, une équipe de 17 joueurs âgés entre 16 et 21 ans, 10 athlètes ayant un handicap mental et 7 partenaires appartenant au centre de formation du FC Metz », indiquait Julien Aranda, Président de la commission football unifié du district mosellan de football et délégué régional Spécial Olympics France.

Arrivés à Chicago, les Français avaient étrillé l’équipe de l’État d’Illinois (6-0). Avant de s’incliner face au Bangladesh (2-1) et perdu contre le futur finaliste (Uruguay 2-0). Néanmoins, les Mosellans ne s’attendaient pas à revenir sur le devant de la scène grâce à la disqualification du Bangladesh (pour manque de fair-play). De fait, deuxièmes de la compétition en Division 2, les Français avaient disposé de la Russie (3-0) avant de battre la Jamaïque en finale. « J’avais été à Gandrange pour assister à l’un de leurs entraînements pour marquer le soutien du Département », se souvient Patrick Weiten. « À cette occasion, j’avais rencontré les jeunes du FC Metz et ceux de l’APEI. J’ai été impressionné : cela m’a donné une leçon d’humilité. J’étais là à leur descente du train à Thionville. Grâce à eux, la Moselle est championne du monde. »



Articles similaires

Margot Dumont, nouvelle vague

Elle est l’un des visages de la nouvelle vague de journalistes découverte depuis le lancement de...

En savoir plus

Christy Gâvory & Mélissa Godart : Les GG flingueuses

Elles sont amies depuis peu mais sont rapidement devenues inséparables. Mélissa Godart (26 ans)...

En savoir plus

Sadio Mané, le Roi Lion

23e au classement du Ballon d’Or 2017, nommé pour la première fois de sa carrière, le...

En savoir plus