Coupe de France : Ces diables de Sarregueminois

Date : 10 janvier 2017 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Maxppp - Thierry Nicolas

Après avoir évincé Valenciennes de la Coupe de France, les joueurs du Sarreguemines FC se sont débarrassés d’un autre pensionnaire de Ligue 2, le Stade de Reims. Grâce à doublé sur pénalty de M’Barki, les joueurs de Sébastien Meyer iront défier Niort, pour la passe de trois.

C’est au terme d’un match dans lequel les penalties auront été déterminants que Sarreguemines se qualifie pour les 16es de finale de la Coupe de France. Le petit poucet mosellan peut remercier Hassen M’Barki, auteur d’un doublé (37e et 80e). Côté rémois, c’est Gaëtan Charbonnier (40e) qui a réduit l’écart. Le deuxième de Ligue 2 n’aura pas pu se défaire du pensionnaire de CFA 2, sur un terrain enneigé. Les Champenois ne peuvent même pas brandir l’excuse de la surprise. Ils étaient prévenus : Sarreguemines aime dévorer les clubs de L2. Valenciennes était tombé l’an passé à ce stade de la compétition (1-0). Les Mosellans avaient même remis le couvert face à ces mêmes Valenciennois lors du 8tour (2-1). Autant d’alertes qui n’ont pas suffi. Sur une pelouse recouverte d’une fine couche de neige, Reims a totalement dérapé. La faute à deux penalties concédés et transformés par M’Barki (34e, 80e), le héros du jour en Moselle. Charbonnier, également sur penalty, pensait pourtant avoir fait le plus dur pour Reims en égalisant avant la pause…

 

« J’ai plus d’émotions que d’habitude, a réagi le coach de Sarreguemines, Sébastien Meyer. Je me suis dit que ça allait être très compliqué. Mais finalement, on peut féliciter les joueurs car ils ont fait quelque chose de grand. » Au prochain tour, les Mosellans iront défier Niort, dans les Deux-Sèvres. Pas une mince affaire hors de leurs bases. Mais rien n’arrête Sarreguemines aujourd’hui… alors qui sait…



Articles similaires

Le FootGolf : l’art de jouer comme un pied

Lancé en 2009 aux Pays-Bas, le FootGolf est un sport à part entière qui ne cesse de monter en...

En savoir plus

Le Brésil… vu par Simone Jatoba Gomes (ex-FC Metz)

Mon enfance « Je suis née à Maringà, dans l’État du Paranà, dans le sud du Brésil, avant...

En savoir plus

Retour sur ces Mosellans qui ont été champions du monde

À l'heure des matchs de la Ligue des Nations, l'occasion était trop belle pour revenir sur un...

En savoir plus