La Croatie Par Dragan Stipanovic

Date : 14 août 2015 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Le joueur de l’Union Sainte-Marie Basket s’est confié sur ses origines. Voyage en Croatie.

Mon enfance

« Je suis né à Omiš, petite ville côtière du sud de la Croatie, à quelques kilomètres de Split, dans le comté de Dalmatie. C’est une petite ville de 15 000 habitants située au bord de la mer et très calme. Tout le monde se connaît et quelques sportifs sont originaires, comme moi, d’Omiš. Il y a notamment les footballeurs Mate Bilic, ancien international passé notamment par Saragosse et le Rapid Vienne, ou Ivica Krizanac, qui a longtemps joué au Zenith Saint-Pétersbourg. Je suis né dans une famille catholique avec une éducation saine avec mon frère et ma sœur. La religion catholique prend une grande place dans la culture croate et j’ai d’ailleurs été enfant de chœur, une tradition en quelque sorte. J’ai commencé le basket avec mon frère après m’être essayé au football, sport phare dans le pays, et le water-polo. Et je suis part à Zagreb, à l’âge de 17 ans. »

La vie en Croatie

« Les Croates sont de nature assez calmes même si on leur prête une image assez caractériel, sans parler de la Guerre, pour les images des tribunes dans les derbies chauds au football ou au basket. Par contre, je ne peux pas nier qu’ils peuvent vite s’enflammer si on les provoque de trop (rires). Il y a toujours eu une forte rivalité entre Croates et Serbes et cela, bien avant la Guerre qui a touché la région. Pendant dix ans, on ne voyait pas une seule voiture immatriculée de la Serbie en Croatie alors qu’aujourd’hui, on en voit plein. Hormis durant les matchs de sport, la rivalité est moins exacerbée que par le passé. Cela restera toujours mais pas de façon aussi intense que par le passé. »

La gastronomie

« La Croatie a une belle réputation sur la culture culinaire, et d’ailleurs, les touristes sont assez surpris par la qualité de nos plats. Ici, nous mangeons beaucoup de poissons et il y a des plats typiques (brudet, sorte de bouillabaisse croate à base de poissons) avec également de nombreuses recettes d’Europe occidentale comme la choucroute ou des plats italiens. Au niveau des boissons, nous avons notre eau-de-vie : le Rakija (ou rakia) obtenue par distillation dejus de fruits fermentés, fait maison et qui vaut le détour (rires). »

Le sport

« Le football est le sport le plus populaire en Croatie. Il faut voir les derbies Hajduk Split-Dinamo Zagreb d’ailleurs. Les plus grandes stars passés sont les joueurs de la sélection qui ont fini troisièmes de la Coupe du Monde 1998 : Davor Suker, Zvonimir Boban, Slaven Bilic ou Robert Prosinecki. Aujourd’hui, ils ont laissé la place aux footballeurs actuels que sont Luka Modric, le joueur du Real Madrid, ou Ivan Rakitic qui évolue au FC Barcelone. En Croatie, nous avons toujours eu la chance d’avoir une grande star dans les principales disciplines du sport : Blanka Vlasic en saut en hauteur, Sandra Perkovic en lancer de disque, Ivica Kostelic en ski, Goran Ivasinevic en tennis ou Drazen Petrovic en basket. Un joueur croate a joué à Metz (Aljosa Asanovic, NDLR) et nous avons la chance d’avoir une belle équipe de foot qui peut aller loin à l’Euro 2016 selon moi. »

Le tourisme

« Dubrovnik est la destination tendance en Croatie pour les vacances mais ce n’est pas le plus bel endroit selon moi. Il n’y a peu ou pas de plages, la vie y est très chère et c’est chic mais pas très beau à visiter. Pour profiter du pays, il faut venir en Dalmatie, près de chez moi, car il y a Omiš, ancienne ville pirate, ou sur l’île de Hvar, le nouveau Saint-Tropez des Balkans avec de gigantesques bateaux, un truc de ouf (rires). Il y a 1 200 îles en Croatie donc vous avez du choix. Novalja est le petit « Ibiza » de chez nous où vous ferez la fête 24 heures sur 24. Pour visiter des villes, il faut voir Split, près de la mer et avec une vieille ville historique magnifique. Et si vous devez faire une infidélité à la Croatie ? Il faut aller au Monténégro. Pas en Serbie (rires). »

Le climat social

« La Croatie souffre d’un climat économique lourd après les dégâts de la Guerre qui a frappé l’Ex-Yougoslavie dans les années 90. Depuis peu, le pays a élu pour la première fois de sa jeune histoire, une femme comme présidente de la République : Kolinda Grabar-Kitarović. Il y a encore beaucoup de corruption dans le système social en Croatie et accéder à un poste quelconque est devenu plus compliqué qu’auparavant. Le communisme d’antan n’était pas une période extraordinaire mais permettait un accès à l’emploi un peu plus facile. Il faudra que la Croatie se relève de cette crise et puisse avancer plus sainement. »

Zoom

Population : 4 284 889 habitants (2011)

Densité : 75 hab/km2

Capitale : Zagreb

Superficie : 56 594 km2

 



Articles similaires

Red Dragons – Le Puy-en-Velay : les Mosellans remontés à bloc !

Après une campagne toulousaine infructueuse, les Red Dragons avaient cœur de se racheter auprès...

En savoir plus

Red Dragons vs Toulouse IC : occasion manquée

Les bonnes dispositions observées le 5 octobre dernier à domicile, ne ne sont pas concrétisées...

En savoir plus

Red Dragons : une (large) victoire pour commencer

Samedi 5 octobre, la Nationale A de Basket Fauteuil a repris ses droits. Les Red Dragons ont...

En savoir plus