Pluie de records à Metz

Date : 21 février 2016 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

La 8e édition du Meeting Moselle Athlelor qui s’est déroulée dimanche 21 février à Metz a tenu ses promesses. Avec une délégation française au top.

Les records sont tombés cet après-midi à l’occasion du Meeting Moselle Athlélor qui fêtait sa 8e édition ce 21 février 2016. Les invités de marque, Cindy Billaud et Pascal Martinot Lagarde ont tous deux répondu présent :  8″04 en finale du 60 m haies pour la sociétaire du club de Sainte-Marguerite et 7″49 pour PML sur la même distance. « C’est la meilleure 2e entrée de ma carrière », résume l’athlète français visiblement satisfait de sa perf’ sur le sol messin. Même constat du côté de Cindy Billaud qui confie avoir eu de « très bonnes sensations » et qui a déjà assuré« revenir l’an prochain. » Du côté des autres hôtes de marque, signalons la prestation de Christophe Lemaître. Si le sprinter français s’est loupé sur sa finale du 60 m en terminant 2e derrière Gittens, l’athlète des Îles Barbades (6″63 contre 6″60), il s’est racheté devant un public acquis à sa cause sur 200 m avec la meilleure performance mondiale de l’année sur la distance (20″44). Chrono qui constitue aussi son record personnel (20″58 en 2016). Sur 300 m, Floria Guei a bousculé les valeurs établies jusqu’alors au meeting de Metz en parcourant la distance en 36’48, une valeur qui constitue le nouveau record sur la piste de la halle d’athlétisme. Pour sa part, le champion d’Europe Benjamin Compaoré termine 2e du triple saut (16,75 m) derrière Alexis Compello, un autre habitué des pistes messines. Le Cubain, auteur d’un saut à 16,95 m, n’est finalement pas si éloigné du record établi par ses soins en 2015 également à… Metz (17,07 m).

Kejelcha sans surprise

Le spectacle a également été assuré par d’autres athlètes présents sur la piste messine. Ainsi, Paul Renaudie, vice-champion de France Élite du 800 m en 2013, s’est illustré au meeting en faisant tomber le record de la distance (1’48″11). Sans surprise, Marie Gayot, licenciée au club de l’EFSRA Reims, en a fait de même sur 400 m (52″75). Mention spéciale pour l’Ivoirienne Marie-José Ta Lou, particulièrement en verve sur la piste de la halle messine (7’09 au 60 m).  Quant au 3 000 m Messieurs, même si on pouvait s’y attendre, l’épreuve a vu l’outrageuse domination de l’Éthiopien Kejelcha qui a laissé tous ses rivaux sur place avec un chrono de 7″43’77, le premier Français Florian Carvalho, pourtant habitué de la piste messine, n’arrivant qu’à la 4e place (7’59’44). Enfin, du côté des locaux, signalons les bonnes performances de Brahim Raggui (A2M) : 2e de la finale B du 60m (6″81) devant le Français Pessonneaux et 5e du 200 m (21″56).



Articles similaires

Courses du Marathon Metz Mirabelle 2018 : 6 671 coureurs au départ !

Dimanche 14 octobre, 6 671 coureurs se sont appropriés la ville de Metz dans le cadre des courses...

En savoir plus

Jeanne Lehair : Le sport, la société et les femmes

Membre de Metz Triathlon, Jeanne Lehair est déjà championne du monde et d’Europe en relais...

En savoir plus

Pauline Lett, enfin l’envol ?

Grand espoir de l’athlétisme lorrain, plusieurs fois médaillée au championnat de France...

En savoir plus