FC Metz

Moussa Niakhaté, premier de cordée

DH3L-WjXkAAKiF3
Première recrue messine du mercato estival et titulaire pour la première fois de la saison lors du dernier match des Grenats face à Monaco (0-1), Moussa Niakhaté est venu renforcer le secteur défensif du FC Metz. Arrivé en provenance de Valenciennes (Ligue 2), le longiligne défenseur (1,90m) a été le joueur le plus utilisé par son coach, Faruk Hadzibegic, malgré son jeune âge (21 ans). Zoom.

Ce ne sera sûrement pas la recrue la plus connue du marché messin cet été mais il sera sûrement l’une des plus suivies. À Valenciennes, en Ligue 2, où il joue depuis 2013, il a été l’un des hommes forts de Faruk Hadzibegic, l’entraîneur nordiste, au point d’être le joueur le plus utilisé de l’effectif de VAFC lors de la saison écoulée. « Moussa Niakhaté était clairement l’un des cadres de la formation valenciennoise, explique Richard Gotte, journaliste de la Voix du Nord, qui a suivi les performances de Valenciennes tout au long de la saison dernière. Il a su se rendre rapidement indispensable dans le onze de départ d’Hadzibegic. » Un profil atypique – il fait 1,90 m – pour un arrière gauche. « Il était en concurrence avec Saliou Ciss au début de la saison. Les bonnes performances des deux joueurs ont poussé Faruk Hadzibegic à placer Ciss au poste d’ailier gauche et Niakhaté en latéral. Moussa a pris confiance en lui tout au long de la saison et s’est imposé sans que les observateurs soient surpris par sa progression. » Formé à Lille et passé par Wasquehal et Boulogne-sur-Mer, Moussa Niakhaté a explosé lors de cette saison, avec 31 matchs joués (et 1 but marqué contre l’AJ Auxerre), après une première saison à 28 matchs en 2015-2016. Sollicité par Metz, Moussa Niakhaté n’a pas hésité une seconde. « Quand j’ai su que le FC Metz s’intéressait à moi, j’étais très heureux, explique le joueur de 21 ans, passé par les sélections U19 et U20. C’est une grande fierté. » Il y retrouvera son ancien coéquipier Opa Nguette, qui avait fait le même chemin il y a un an. « Je l’ai eu au téléphone et il m’a conseillé de ne pas hésiter. Mais ma décision de signer à Metz était déjà prise… »

Arrière gauche ou défenseur central ?

moussa-niakhateRecruté après la non-prolongation de Franck Signorino, Moussa Niakhaté sera-t-il conservé sur le côté gauche, où Mathieu Udol et Benoît Assou-Ekotto seront en concurrence ? « C’est un grand gabarit et pas un joueur très rapide, poursuit Richard Gotte, de la Voix du Nord. Mais c’est un excellent défenseur. On peut facilement l’imaginer s’installer dans l’axe de la défense car il a toutes les armes pour s’y imposer. Son avenir est peut être en tant que défenseur central. » Surtout au FC Metz, orphelin de Guido Milan, parti au Mexique, à Veracruz, et de Simon Falette, parti à Francfort. Une bonne recrue ? « Sans aucun doute, conclut le journaliste nordiste. Pour un club comme Metz, qui va jouer le maintien, Moussa Niakhaté sera un atout important pour l’entraîneur, Philippe Hinschberger, car il a un état d’esprit remarquable. Appliqué, concentré, leader dans l’âme malgré son jeune âge, il sait mettre la bonne ambiance dans le vestiaire. Il a toujours eu une excellente attitude. Metz a fait une bonne pioche. » Confirmation rapidement ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

2 + = huit