Mercato : N’Doram, le fils prodigue

Date : 3 juillet 2019 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Officiellement présenté à la presse mardi, Kévin N’Doram est la quatrième recrue du FC Metz après Centonze, Cabit et Maïga. Prêté une saison par l’AS Monaco, le jeune milieu de terrain de 23 ans vient à Metz pour trouver du temps de jeu et faire décoller une carrière prometteuse. Et ainsi marcher sur les traces de son père, Japhet.

 

« Vous connaissez sûrement le nom de N’Doram, Kévin vient ici pour vous faire découvrir un nouveau prénom. » C’est par ces mots que Philippe Gaillot, préposée aux présentations officielles des nouvelles recrues du FC Metz, a introduit la conférence de presse. En effet, si les plus jeunes n’ont que peu de connaissances sur l’identité et la carrière de son père, d’autres se rappellent au bon souvenir de Japhet N’Doram, international tchadien et maître à jouer du FC Nantes de Coco Suaudeau, membre du quatuor magique champion de France en 1995 avec Nicolas Ouédec, Reynald Pedros et Patrice Loko. Japhet N’Doram a fini sa carrière sur le Rocher en 1998 alors Kévin est alors âgé de 2 ans.

 

« C’est une fierté de porter ce nom, sourit le jeune milieu de terrain de 23 ans. Ce fut parfois des contraintes de marcher sur les traces de mon père qui a fait une si grande carrière professionnelle, mais je n’ai jamais renié ce nom. J’ai d’ailleurs de nombreux conseils de mon père et il m’a conseillé de venir à Metz pour trouver du temps de jeu. C’est une bonne chose d’être ici. »

 

Suivi par le club grenat depuis trois ans, le joueur aurait pu venir en prêt plus tôt en Moselle. « Nous avons essayé à plusieurs reprises de le faire venir, en vain, ajoute Philippe Gaillot. L’hiver dernier notamment. Mais nous connaissons Kévin depuis trois ans et des matchs contre la réserve de l’AS Monaco. Nous aimons sa polyvalence, il peut jouer en défense centrale ou en milieu de terrain, et sa force dans les duels. Cela a été compliqué avec Monaco mais nous sommes contents d’être parvenus à un accord de prêt sur un an. » Comme à l’accoutumée, le joueur ne pourra affronter son club lors des deux confrontations entre Metz et Monaco. Kévin N’Doram portera le numéro 4. Pas encore le 10 de son père…



Articles similaires

Êtes-vous incollable sur le FC Metz – Chapitre 2 ?

Pensez-vous tout savoir sur le FC Metz ? Même la taille de pointure d'Ibrahima Niane ? Pour le...

En savoir plus

Le FootGolf : l’art de jouer comme un pied

Lancé en 2009 aux Pays-Bas, le FootGolf est un sport à part entière qui ne cesse de monter en...

En savoir plus

Mercato FC Metz : quelles pistes pour l’hiver ?

Alors que le FC Metz lutte pour son maintien en Ligue 1, le club doit tirer les conclusions de...

En savoir plus