Mercato FC Metz : quelles pistes pour l’hiver ?

Date : 4 décembre 2019 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Alors que le FC Metz lutte pour son maintien en Ligue 1, le club doit tirer les conclusions de cette première partie de saison et réfléchir à différentes options pour le mercato hivernal. Dans un sens ou dans l’autre, il devrait y avoir du mouvement chez les Grenats. Etat des lieux.

 

Dans le sens des départs 

 

Très peu utilisé depuis le début de saison, on se pose la question de l’intérêt du maintien de Thierry Ambrose dans l’effectif grenat. Prêté par Manchester City au club mosellan, l’ancien ailier du RC Lens n’a connu que 2 titularisations et seulement 300 minutes de jeu (30 minutes de moyenne par match) en 10 matchs joués. Peu à son aise et rarement intéressant, le joueur de 22 ans pourrait voir son prêt se terminer plus tôt que prévu. Dans la même situation que son coéquipier, Ibrahima Niane pourrait demander à avoir du temps de jeu ailleurs qu’en Moselle. Titulaire à deux reprises, participants à 10 autres bouts de match, l’attaquant sénégalais ronge son frein sur le banc messin. Un prêt pourrait être privilégié tant le club tient à son joueur issu de Génération Foot. Sauf si Habib Diallo qui intéresse plusieurs clubs anglais (Leicester, Tottenham et Chelsea) et français (Lyon, St-Etienne et Lille) prend la poudre d’escampette cet hiver. La situation de Marvin Gakpa n’est pas au beau fixe malgré la belle fin de saison dernière produite par l’ancien lorientais. Plus appelé par Vincent Hognon depuis la 11e journée et une entrée à Lyon (0-2), le milieu de terrain espère regagner la confiance de son coach d’ici à la trêve. Farid Boulaya n’est pas non plus dans les petits papiers du coach grenat ces derniers temps. Titulaire en début de saison, l’Algérien a perdu de son influence sur le terrain au point de ne plus avoir démarré de match de championnat depuis la 11e journée à Lyon, et s’est mis une partie du public à dos, en étant sifflé à chacune de ses rentrées. Adama Traoré, arrivé du TP Mazembe en 2018, véritable échec du recrutement grenat, cherche une porte de sortie.

 

Dans le sens des arrivées

 

Dans sa quête de renforts offensifs, Metz a coché sur son carnet le nom du Stéphanois Franck Honorat. Attaquant chez les Verts, prêté successivement à Sochaux et Clermont, a prouvé son potentiel en Ligue 2. Qu’en serait-il en Ligue 1 ? Le nom qui revient systématiquement depuis sa mise au placard au Stade Rennais est-il une option plausible, surtout sur le plan salarial et sportif pour le joueur ? Diafra Sakho, parti de Metz pour West Ham en 2014, n’a pas vraiment réussi son envol. Une signature pour Rennes en 2018, puis un prêt peu probant à Bursaspor (Turquie), et depuis… plus rien. Son renfort serait indéniable, son intérêt pour un club jouant le maintien le serait-il tout autant ?

 

Parmi les pistes intéressantes mais difficilement abordables sportivement et financièrement, on peut penser aux placardisés Mapou Yanga-Mbiwa (Lyon), Younousse Sankharé (Bordeaux) ou Léo Lacroix (Saint-Etienne), mais cela semble compliqué. Plus près des bourses messines et impatient de retrouver un projet sérieux, le milieu de terrain Grégory Sertic serait une piste intéressante pour Vincent Hognon, tout comme le défenseur bordelais Paul Baysse, passé par Caen et Saint-Etienne, et l’attaquant toulousain Corentin Jean, qui pourrait aussi se laisser tenter par un retour à Troyes cet hiver.

 

D’autres pistes pourraient être étudiées comme celles menant au milieu de terrain de Nice, Rémi Walter, formé à Nancy, à Anthony Caci (Strasbourg), Mosellan de naissance, au Tunisien Saîf-Eddine Khaoui (Marseille), passé par Troyes et Caen, au milieu angevin Vincent Pajot ou enfin à l’attaquant ivoirien de Strasbourg, Kévin Zohi. Le Nancéien Amine Bassi, proche de rejoindre le FC Metz l’été dernier, pourrait être relancé. Metz pourrait également penser à emprunter le chemin des prêts comme ce fut le cas cet été avec les prêts de Kévin N’Doram et d’Adama Traoré, arrivés de Monaco.

 

Monaco qui pourrait être encore un fournisseur intéressant pour les Grenats, possédant des joueurs prometteurs en manque de temps de jeu, comme l’attaquant Moussa Sylla ou l’ailier Willem Geubbels (ex-Lyon). Lyon qui pourrait voir d’un bon oeil le prêt de son jeune milieu international Maxence Caqueret (photo) et son attaquant Amine Gouiri. Bref, les pistes made in Ligue 1 sont nombreuses et la cellule de recrutement messine devra se montrer maligne pour amener cet (ou ces) élément(s) qui manque(nt) tant à l’effectif grenat.



Articles similaires

Connaissez-vous les recrues du FC Metz des 5 dernières saisons?

Connaissez-vous votre club aussi bien que vous le pensez ? Vous avez dix minutes pour trouver les...

En savoir plus

Dans les coulisses du Graoully Mag’

Lancée en 2010, l’émission foot sur le FC Metz, diffusée sur la chaîne locale viàMirabelle,...

En savoir plus

Êtes-vous incollable sur le FC Metz – Chapitre 2 ?

Pensez-vous tout savoir sur le FC Metz ? Même la taille de pointure d'Ibrahima Niane ? Pour le...

En savoir plus