Les 4 enseignements du nul entre Metz et Rennes (0-0)

Date : 20 octobre 2014 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Au terme d’un match décousu, Metz s’en sort bien avec ce résultat nul, qui lui permet de poursuivre sa série de six rencontres sans défaite à domicile. Les Rennais se sont créés beaucoup d’occasions mais n’ont pas réussi à concrétiser. Ce qu’il faut retenir de ce match.

L’homme du match : Anthony Mfa Mezui

Vous avez élu, avec 30% des suffrages, le gardien gabonais comme Messin du match. Solide, le portier grenat remplit parfaitement son rôle depuis la blessure de Johann Carrasso. Bien que battu à trois reprises à Evian il y a 15 jours, Anthony Mfa Mezui a longtemps repoussé les attaques rennaises, notamment celles de Pedro Henrique et de Grosicki. Si le FC Metz repart de ce match avec un point, il le doit beaucoup à son gardien de but. Metz peut se targuer d’avoir deux bons gardiens de but dans son effectif.

Krivets fatigué, Maïga discret

Son aller-retour à Borisov pour jouer avec sa sélection (pour deux défaites face à l’Ukraine et à la Slovaquie) ne lui a pas permis d’être performant samedi soir. Sergeï Krivets a été bien discret durant ce match où il n’a pu faire étal de son talent habituel. Ses deux tentatives ont été vaines et il a été remplacé par Andrada à la 79e. Pour Maïga, c’était un peu plus compliqué. S’il a été le premier à se mettre en avant dès la 8e minute, l’attaquant prêté par West Ham n’a pas fait les bons choix et n’aura guère été dangereux. Et pendant ce temps-là, Diafra Sakho enquille le buts à West Ham…

Un point… et c’est déjà pas mal

« Il faut savoir se contenter d’un point, ce n’est pas un manque d’ambition mais de la lucidité. » Les mots de l’entraîneur messin, Albert Cartier, suffisent à résumer ce match grandement dominé par des Rennais entreprenants. Si Metz n’aura guère été dangereux dans ce match, le club à la croix de Lorraine aura eu le mérite de bien résister. Il faut savoir bien défendre pour rester dans le coup. Et face au Stade Rennais, Metz a bien résisté.

Rivierez, une première réussie

On l’attendait au tournant et il a bien remplit sa mission. Titulaire côté droit en l’absence de Romain Métanire, suspendu, Jonathan Rivierez a été solide derrière, et s’est permis quelques retours importants, notamment sur le contre rennais à l’heure de jeu. L’ancien Havrais a colmaté les brèches sur son côté et a rendu une belle copie pour son premier match en Grenat.



Articles similaires

FC Metz : du provisoire en attendant mieux

A quelques jours du coup d'envoi de la saison à domicile, samedi contre Monaco, le FC Metz a...

En savoir plus

Mercato : N’Doram, le fils prodigue

Officiellement présenté à la presse mardi, Kévin N'Doram est la quatrième recrue du FC Metz...

En savoir plus

Mercato : Fabien Centonze, premier de cordée

Officiellement présenté à la presse ce mercredi matin, Fabien Centonze est la première recrue...

En savoir plus