Les 4 enseignements de la victoire du FC Metz face à l’OGC Nice

Date : 30 octobre 2014 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

En menant 3-0 dès la 17e minute, le FC Metz avait commencé de la plus belle des façons. Avant d’être rejoint par les Niçois au terme d’un match épique qui a tout de même vu les Grenats se qualifier pour les 8es de finale après l’inévitable séance de tirs aux buts (3-2).

L’homme du match : Thibaut Vion

Le jeune attaquant du FC Metz s’est démené hier soir sur la pelouse de l’Allianz Riviera. Albert Cartier avait choisi de l’aligner aux côtés de Modibo Maïga. Dès la 4e minute, il s’est mis en évidence en prenant de vitesse Bodmer sur son contrôle avant de frapper en bout de course dans les gants de Pouplin. La 17e minute a été la bonne : lancé par Maïga côté droit dans le dos de la défense niçoise, Vion devance la sortie approximative de Pouplin et envoie le ballon au fond des filets d’un tir piqué bien senti. Un coup de maître qui est à la fois son premier but en match officiel cette saison et le troisième but pour le FC Metz dans cette partie. Vion a aussi fait les frais de l’engagement des Niçois (charges de Bodmer à la 65e et de Mendy à la 76e). Sorti aux prolongations (97e), le Grenat tient là son match référence.

Maïga se montre

L’ancien sochalien a formé un duo convaincant avec Thibaut Vion. Souvent dans les bons coups – c’est lui qui dévie dans les filets niçois le tir de Ngbakoto à la 13e et à l’origine du but de Vion à la 17e – Maïga n’a pas ménagé ses efforts tout au long du match. Au retour sur le terrain à la 2e mi-temps, c’est aussi le premier qui a su profiter de la passivité de Bodmer pour décrocher un tir du gauche qui a frôlé le montant de Pouplin. Vingt minutes plus tard, il se signalait, une nouvelle fois, devant les buts adverses d’une tête détournée d’une main ferme par le portier de l’OGC Nice. Une jolie prestation qui marque, peut-être, le vrai début de saison du Messin.

Le retour de Carrasso

Il a alterné le bon et le moins bon. S’il a su déjouer le lob du jeune Maupay à la 21e, il ne parvient pas à capter le ballon qui revient dans les pieds du jeune attaquant niçois qui marque, permettant aux Niçois de revenir logiquement dans la course. S’il n’a rien pu faire sur le but de Bosetti à la 37e, il se signale à la 63e pour capter du bout des gants le tir de Maupay (encore une fois) et à la 74e en boxant un corner frappé par Eysseric côté droit. Il reste malheureusement impuissant sur le tir de Cvitanich (87e) mais arrête le premier penalty tiré par Bodmer (120e). Une prestation qui reste à bonifier.

L’anecdote

Mauvaise publicité pour l’équipementier Uhlsport. Le ballon a été victime de crevaison, trois fois de suite pendant le match !



Articles similaires

Mercato : N’Doram, le fils prodigue

Officiellement présenté à la presse mardi, Kévin N'Doram est la quatrième recrue du FC Metz...

En savoir plus

Mercato : Fabien Centonze, premier de cordée

Officiellement présenté à la presse ce mercredi matin, Fabien Centonze est la première recrue...

En savoir plus

FC Metz : la tribune sud du stade Saint-Symphorien n’existe bientôt plus

Les travaux de démolition avancent à grande vitesse sur la tribune sud du Stade Saint-Symphorien....

En savoir plus