Le journal de bord de Fallou Diagne – « Je vais en Russie, j’m’en fous »

Date : 13 juin 2018 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Nous nous sommes procurés de façon EXCLUSIVE, le (faux) journal de bord de Fallou Diagne, réserviste avec la sélection sénégalaise, qualifiée pour la prochaine Coupe du Monde Russie 2018. Lecture (fiction).

 

Mercredi 23 mai 2018

« Franchement, ça me fout la haine de ne pas avoir été appelé parmi les Sénégalais qui font le Mondial. Non mais sérieux, t’as vu la sélection ? Un mec qui joue à Eupen, un des nombreux clubs qui a viré Cartier, un mec qui joue en Ligue 2 aussi, et cerise sur le haricot, un ancien nancéien qui joue en D2 anglaise. Il ne manquait qu’un joueur du championnat chypriote ou un autre qui joue à Trémery et j’arrêtais le foot. Bordel, j’ai quand même joué en Ligue 1 cette saison, j’ai été titulaire à 28 reprises ! Bon en même temps, quand je suis remplaçant, je refuse de rentrer… donc je ne leur ai pas trop laissé le choix, sinon ils alignaient l’Indien Geronimo. LOL »

 

Vendredi 25 mai 2018

« Non mais attends, tu penses vraiment que je vais rester chez moi à m’entraîner alors que ça me soule de le faire le reste de la saison ? No way. Alors j’ai décidé d’envoyer un courrier à la Fédération sénégalaise de football pour leur dire que je vais à Metz-Plage pour bronzer et que je ne veux plus être réserviste. Être réserviste pour l’équipe sénégalaise, c’est comme recruter Vedran Vinko en pensant que c’est le futur Valbuena, c’est la honte. Alors j’ai écrit la lettre avec des mots forts comme « si j’ai décidé de me retirer de la liste des suppléants, c’est que je considère que le choix du sélectionneur à mon égard ne répond à aucune logique sportive car depuis toutes ces années le message était clair, ce sont les performances en club qui ouvrent les portes de l’Équipe du Sénégal. Et j’ai réussi à finir 20e de Ligue 1, quand même, en réussissant l’exploit de prendre deux cartons rouges en l’espace de deux matchs consécutifs. Je suis un compétiteur sans état d’âme, mais je suis aussi un homme, et à ce titre j’aurais aimé être considéré comme tel. »

 

Lundi 28 mai 2018

« Bon, mon courrier n’a pas dû arriver jusqu’à la Fédération car il n’y a eu aucune réaction du sélectionneur Aliou Cissé, ni de la presse, ni de mes coéquipiers. Je vais envoyer un mail. »

 

Mercredi 30 mai 2018

« Bon, j’ai eu la confirmation de l’arrivée de mon courrier, de mon mail, de mes textos, de mes MMS et de mon télégramme. Toujours aucune réaction du sélectionneur, du président de la Fédé, ni de personne en fait. Tout le monde s’en fout. NON MAIS OH ! Je suis international quand même ! Respectez ma culture foot ! J’aime ce pays ! Quel manque de respect. Je vais écrire un courrier à la presse. »

 

Vendredi 8 juin 2018

« Ca y est. J’y suis parvenu. Je suis à Metz Plage. J’ai trouvé une belle place. Pas trop de monde autour de moi, en même temps, il pleut. Mais franchement, ça claque et je n’ai eu besoin que du bus, du tram et de marcher 7 minutes pour y arriver. Je vois mon coéquipier Opa Nguette, qui n’était pas non plus convoqué. Ah, y a même Geronimo qui ne fait pas le Mondial. L’Inde n’est pas qualifié. On va jouer au ballon, ça va être cool. « Opa ! Rends le ballon bordel ! Fais une passe ! » L’orage arrive. Je vais me rentrer. »

 

Mercredi 13 juin 2018

« Bon, je m’ennuie à Metz. Je vais en Russie, j’m’en fous. Je vais aller supporter mon pote Kawashima qui joue contre le Sénégal. Mon pote James Rodriguez avec qui j’ai joué à… enfin que je prends souvent à Fifa18. J’espère qu’ils vont sombrer. Et je reviendrais plus fort. Bisous »

*Ceci est une parodie et non une ITW de Fallou Diagne 😉


Articles similaires

Metz vice-champion de France, il y a 20 ans

Nostalgiques des débuts de Grégory Proment, des centres de Philippe Gaillot, des interventions...

En savoir plus

Metz 98, au bon souvenir des anciennes gloires

Nostalgiques des prises de balle de Lionel Letizi, des déboulés de Vladan Lukic, des passes...

En savoir plus

Le numéro spécial « FC Metz 1998 » sort en décembre

Nostalgiques des buts de Bruno Rodriguez, des interventions musclées de Rigobert Song, des...

En savoir plus