L’ambition de Saint-Symphorien

Date : 28 mai 2019 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Le 27 mai 2019 fera certainement date dans l’histoire du FC Metz. Un jour béni pour tous les amoureux du club car il a été synonyme de la présentation officielle du futur stade Saint-Symphorien. Un projet de grande ampleur qui s’achèvera en août 2021.

 

À l’origine, ce devait être la réfection de la Tribune Sud. Mais ça, c’était avant. En conviant la presse et les partenaires du FC Metz le 27 mai dernier dans l’enceinte du cinéma Gaumont d’Amnéville, Bernard Serin avait soigneusement préparé son coup. Depuis le titre de champion fêté en grandes pompes le 17 mai dernier, cela bruissait dans les travées de Saint-Symphorien. Certes, on savait que la Tribune Sud était vouée à la démolition. On ne savait pas que le président avait d’autres projets dans ses cartons. Dès le début de la conférence de presse, il a annoncé la couleur en projetant sur l’écran de cinéma, la vision définitive de ce que sera le stade Saint-Symphorien en août 2021. Un bel objet architectural qui mettra Metz et la Moselle au niveau des autres stades de Ligue 1. En parallèle du centre d’entraînement de Metz Frescaty, Bernard Serin frappe, une nouvelle fois, un grand coup. En plus de la nouvelle Tribune Sud, est prévue une harmonisation architecturale de l’ensemble du stade qui sera assurée, à terme, par une enveloppe visible depuis l’autoroute. « Nous avons complété le projet initial », indique sobrement le président. Jugez-en plutôt : adjonction de deux virages Sud/Est et Sud Ouest, rénovation des contrôles d’accès, construction d’un parvis piéton à l’arrière de la Tribune Sud pour une gestion optimale des flux et remplacement des sièges en tribunes Est et Ouest. Et pour s’inscrire pleinement dans l’ère du temps, Saint-Symphorien aura droit à une rénovation complète de son système son et lumière – offrant, par exemple, la possibilité de scénariser l’entrée des joueurs – ainsi qu’à une enceinte entièrement connectée.

 

« Le projet est beau et fait l’unanimité »

Même si son rôle premier est d’accueillir des matchs de football, le stade va aussi se mettre à la page en étant multifonctionnel. Sur les 15 400 m2 de surface de plancher créées, « 2 000 seront dédiés au coworking, 1 000 au Club Affaires et 8 000 aux séminaires, événements d’entreprises, aux espaces d’hospitalité et à la location de bureaux », poursuit le président. Les différents niveaux de Saint-Symphorien se décomposeront comme suit : espaces sportifs au niveau 0, espaces d’hospitalité et événements aux étages 1 et 3, Club Affaires et box présidentiel au 2e niveau, coworking au 4e niveau tandis que les zones réceptives seront situées au 5e niveau. Grand public, presse, PC sécurité et régie y trouveront leur place. La capacité d’accueil sera portée à 30 000 (25 500 aujourd’hui). « Au cours de la saison prochaine, il n’y aura que 22 000 places disponibles mais soyez rassurés, la pénalité économique sera relativement faible. » Ce projet de grande envergure le sera tout autant côté budget. En effet, il s’élève à 60 millions d’euros dont 45,5 seront assumés par le FC Metz. Les autres financeurs – Département de la Moselle, Ville de Metz et Région Grand Est – apporteront leur pierre à l’édifice avec 5 M€ pour les deux premiers cités et 4,5 M€ pour le troisième. « Le projet est beau et fait l’unanimité. Il nous positionne aujourd’hui parmi les villes capables d’accueillir de grands événements », a souligné Dominique Gros, le maire de Metz. « Cette rénovation est surtout le fruit d’une obstination », a ajouté Patrick Weiten, le président du Département de la Moselle. « C’est une équipement qui donne du sens au sport qui est source d’attractivité et de rayonnement. » Reste LA question : celle de la pérennité en Ligue 1. « L’objectif est bien évidemment, d’y rester durablement. Cela passe par l’obtention d’un budget de 50 M€, indépendamment des droits TV. Si on travaille bien, si le staff et les joueurs sont bons, il n’y aura pas de problème. Les deux prochaines années seront cruciales », conclut Bernard Serin. Premiers éléments de réponse en août prochain.

©Photos Fiebiger/Moreno

Bon à savoir

60 M€ d’investissement

15 400 m2 de surface supplémentaire dédiés au coworking, séminaires et événements d’entreprise et location de bureaux

30 000 places

1 auditorium de 250 places

Livraison : Tribune sud avec clos couvert des deux angles en août 2020, les virages en août 2021. L’enveloppe sera installée par la suite.



Articles similaires

Mercato : N’Doram, le fils prodigue

Officiellement présenté à la presse mardi, Kévin N'Doram est la quatrième recrue du FC Metz...

En savoir plus

Mercato : Fabien Centonze, premier de cordée

Officiellement présenté à la presse ce mercredi matin, Fabien Centonze est la première recrue...

En savoir plus

FC Metz : la tribune sud du stade Saint-Symphorien n’existe bientôt plus

Les travaux de démolition avancent à grande vitesse sur la tribune sud du Stade Saint-Symphorien....

En savoir plus