La victoire de Metz… vue de Châteauroux

Date : 17 mars 2014 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

De temps en temps, notre site vous livre l’analyse vue de l’extérieur. Après sa victoire décrochée à Châteauroux (0-1) grâce à un but de la recrue hivernale, Eduardo, qui relance le FC Metz après sa défaite face à Lens la semaine passée, les Grenats se rapprochent toujours plus de la Ligue 1. Voici le résumé du match vu par la presse régionale du Berry, le Berry Républicain…

Après l’effroi, le show ? C’était bien évidemment le v’u de la Berri hier. Après sa déroute immense et affligeante à Niort (4-0) il y a une semaine, les Casterloussins avaient une exquise occasion à la fois d’avaliser la thèse de l’accident et de s’offrir un match référence haut de gamme. Et ce, sous les yeux de Patrick Trotignon, venu en ami.

Un leader secoué en première mi-temps

La Berri, avec Chamed, Obiang ou Maboulou, essaie de vite chahuter le leader ; ou déjà : le contrarier pour se rassurer, dans le jeu. Les Messins, eux, opposent leur agressivité, à l’image de Rocchi et Kashi, avertis dès le premier quart d’heure. Les Lorrains, qui ont supporté bien des orages depuis le début de saison, font donc le dos rond. Et sortent peu à peu du bois. Et quand ça déboule, c’est à fond. Comme ici avec ce débordement de Metanire et la reprise de Rocchi.

 

C’est un match où les impacts sont rudes, souvent virils, parfois illicites ; notamment, encore une fois, côté des visiteurs.

 

Les offensifs de la Berri piquent la cuirasse du béton messin, mais il manque à chaque fois le geste juste en zone de finition.

 

Mais Metz va vite, très vite, sur les contres. La défense locale s’en tire avec de judicieux alignements.

 

Le leader évite tout de même la grosse tuile sur ce prodigieux réflexe de Carrasso devant Makengo ; ce dernier avait été joliment servi par Chamed. C’est une Berri délicieusement méconnaissable par rapport au précédent match à Niort.

Dense et intense

C’est une lutte âpre au milieu de terrain. C’est un match intense et vivant aussi. Il y a des déchets certes car il y a des prises de risques aussi. Les Lorrains s’enhardissent dès la récupération du ballon. On comprend sur leurs enchaînements laser qu’il ne s’agit pas d’un premier de la classe au rabais.

 

Le jeu bascule vite d’un but à l’autre, mais la précipitation abîme les derniers gestes et c’est fort dommage. Carrasso se troue en fin de mi-temps, mais sans conséquence. Le nul à la pause est presque une bonne nouvelle pour Metz.

 

À la reprise, Metz semble vouloir hausser le ton. Ainsi, Metanire met le feu à gauche avant d’armer une frappe lourde, détournée par Bonnefoi.

Un but et un rouge pour le leader messin

Les Messins ont bien décidé de passer la vitesse supérieure. La Berri subit alors nettement. Mais ce n’est pas pour lui déplaire vraiment. Les espaces peuvent se libérer après conquête du ballon. Faut-il quand même en faire meilleur usage aussi. Quoique Maboulou met un sacré souk ici, sans effet. Mazette, voilà que sur une magnifique combinaison sur corner, Eduardo ouvre le score (63 e, 0-1). Puis, dans la foulée, Rocchi prend un second jaune et laisse donc son équipe à dix. Châteauroux pousse alors fort, mais trop aveuglément.

 

Défendre le bout de gras, Metz adore ça. Sans surprise, la Berri monopolise le ballon, mais les occasions tardent, hormis pour Maboulou. C’est une attaquedéfense en règle. Tout se joue sur une seule moitié de terrain. Mais Metz tient trop son butin. Et c’est fort ennuyeux pour la Berri, qui reste sous la menace. De nouveau.



Articles similaires

Mercato FC Metz : les bonnes affaires de la Ligue 1

Officiellement en Ligue 1, le FC Metz peut penser à la saison prochaine. La direction sportive du...

En savoir plus

Quel FC Metz pour la Ligue 1 ? Donnez votre avis !

La montée du FC Metz (quasi) validée, il est temps de réfléchir (déjà) à la saison...

En savoir plus

FC Metz : ce sera pour une prochaine fois

Bien qu'ayant débuté la rencontre de la meilleure des manières en ouvrant la marque par Ibrahima...

En savoir plus