Freitas in, Cartier dans l’attente

Date : 2 juin 2015 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Le FC Metz a officialisé l’arrivée d’un nouveau directeur sportif en la personne de Carlos Freitas. Le Portugais de 49 ans rejoint le club grenat après avoir officié au Sporting CP, à Braga et au Panathinaïkos et aura pour mission de s’occuper du recrutement messin avec l’entraîneur, dont l’identité n’est pas encore connue. En effet, Bernard Serin s’est donné encore quelques jours pour annoncer l’avenir d’Albert Cartier.

Il fallait que ça change et Bernard Serin en était bien conscient. Après une saison de Ligue 1 compliquée et un recrutement globalement manqué, le président a décidé de redistribuer les cartes. Dominique D’Onofrio devient conseiller du président et Carlos Freitas sera chargé de la direction sportive. « En raison de son poste de consultant TV en Belgique et ses absences lors des WE et les matchs du club, il était important de changer les prérogatives de Dominique D’Onofrio. En tant que conseiller du président, il aura pour mission de continuer de tisser un réseau à l’international, de faire le lien avec le RFC Seraing (Belgique) et d’intégrer le conseil d’administration. La direction sportive méritait d’être renforcée. »

 

Et c’est Carlos Freitas, Portugais de 49 ans, qui hérite du bébé. « Je tiens à remercier le club pour sa confiance et je suis très content d’être ici. Je suis fier d’être Grenat. Je connaissais le club pour être venu jouer un match de Coupe de l’UEFA avec le Sporting CP à la fin des années 90 et je pense que ce club a beaucoup de potentiel. Il est capable de produire de bons joueurs et son réseau en Belgique ou au Sénégal s’avèrent être un plus indéniable. Le marché portugais est intéressant mais on va chercher des joueurs partout en Europe. »

 

Concernant la personne avec qui travaillera Carlos Freitas au quotidien, c’est encore un mystère. L’avenir d’Albert Cartier est encore en suspens. « Je vous donnerais ma réponse d’ici une à deux semaines pour être sûr de prendre la bonne décision pour la personne qui mènera au mieux cette équipe. Je n’ai pas envie de me tromper. » L’avenir s’obscurcit donc pour Albert Cartier. Si Bernard Serin trouve un successeur digne de ce nom au coach messin, Albert Cartier fera ses bagages. Il pourrait rester si le président et son nouveau directeur sportif ne trouvaient pas la perle rare pour tenter de remonter immédiatement en L1. Affaire à suivre…



Articles similaires

Mercato FC Metz : les bonnes affaires de la Ligue 1

Officiellement en Ligue 1, le FC Metz peut penser à la saison prochaine. La direction sportive du...

En savoir plus

Quel FC Metz pour la Ligue 1 ? Donnez votre avis !

La montée du FC Metz (quasi) validée, il est temps de réfléchir (déjà) à la saison...

En savoir plus

FC Metz : ce sera pour une prochaine fois

Bien qu'ayant débuté la rencontre de la meilleure des manières en ouvrant la marque par Ibrahima...

En savoir plus