FC Metz : La surprise N’Daw

Date : 24 juillet 2014 - Auteur : Moselle Sport - Photo : Moselle Sport

Sixième recrue du FC Metz (après Doukouré, Rivierez, Oberhauser, Palomino et Falcon), Guirane N’Daw revient en France trois ans et demi après l’avoir quittée pour un contrat de deux ans sur les bords de Moselle. Arrivé en provenance de Grèce, le géant sénégalais doit apporter sa grande expérience de la Ligue 1 auprès de la jeune garde messine.

 

Son arrivée en a surpris plus d’un. A juste titre. Certains, qui avaient complètement effacé de leur esprit, un joueur disparu des radars un beau matin de janvier 2011 lorsque Guirane N’Daw, formé à Sochaux – où il a connu ses plus belles années – et passé sans trop de succès par Saint-Etienne et Nantes, décide de quitter l’Hexagone pour tenter sa chance à l’étranger. Ce sera l’Espagne et le Real Saragosse, puis l’Angleterre (Ipswich et Birmingham) avant de chercher bonheur chez les Hellènes, à Asteras Tripolis. « J’ai été surpris que Metz m’appelle, avoue Guirane N’Daw. Je suis parti depuis quatre ans de la France et cela fait plaisir de voir que des clubs ne vous ont pas oublié. Je n’ai pas hésité une seconde quand il m’ont proposé ce challenge. J’ai foncé. » 

 

A 30 ans, celui qui a cumulé 44 sélections en équipe nationale du Sénégal, était le profil recherché par la direction messine. « C’est un type de joueur que nous n’avions pas, explique le président Bernard Serin. Avec sa taille, son physique et son abattage, il offre des possibilités supplémentaires à Albert Cartier. » Arrivé libre de Tripolis avec qui il a joué plus de 30 matchs, Guirane N’Daw vient à Metz pour y occuper le poste de milieu de terrain, lui qui peut également jouer en défense centrale, à en croire Philippe Gaillot. « Il a été recruté pour sa polyvalence mais son rôle de sentinelle devant la défense est très précieux pour le schéma de l’équipe. Son jeu de tête et son physique seront autant d’atouts précieux pour le club. » 

 

« Je suis très content d’être ici, récite le Sénégalais. Metz est une très grande équipe qui retrouve la Ligue 1 sept ans avoir l’avoir quittée et c’est un honneur de pouvoir participer à cette aventure. » N’Daw, qui portera le numéro 25, n’est pas un inconnu de la L1, lui qui a déjà plus de 190 matchs de Ligue 1, mais devra vite s’adapter à un championnat en constante évolution et fourni en joueurs de classe mondiale, au PSG et à Monaco notamment. Et pour les scpetiques sur le niveau du championnat grec d’où Guirane N’Daw arrive, Dominique d’Onofrio a la réponse : « Le championnat n’est pas un championnat mineur d’Europe. Il y a de très grandes équipes, soyez-en sûr. » Tant mieux.



Articles similaires

Féminines : Manu Peixoto, c’était écrit ?

Arrivé au chevet d’un FC Metz malade et orphelin de son entraîneur David Fanzel, licencié en...

En savoir plus

Nouveau centre d’entraînement : l’ambition retrouvée des Grenats

Le Plateau de Frescaty est en pleine mutation. D'ici le 15 juin prochain, les premières...

En savoir plus

FC Metz – ASNL (3-0) : il n’y avait pas photo !

Des buts, du jeu, un public au rendez-vous... tout était réuni pour passer une belle soirée à...

En savoir plus