Arnaque, crime & trafic : match à l’ombre

Date : 3 octobre 2018 - Auteur : Moselle Sport - Photo : DR

Des petites aux grosses galères, il n’y a parfois qu’un pas bien étroit… Les footballeurs professionnels sont des hommes comme les autres et n’échappent pas, parfois, aux ennuis avec la justice. Arnaque, trafic de drogue et même homicide involontaire, zoom sur des anciens joueurs du FC Metz qui ont eu des démêlés avec la justice…

 

Danny Boffin – déclaré en faillite

En septembre 2012, le tribunal de commerce de Hasselt prononce la faillite personnelle de Danny Boffin. L’international belge avait investi, à l’époque où il était joueur professionnel, dans des projets immobiliers qui ont mal tourné. « La Mobylette » avait par ailleurs été impliquée en 2007 dans un dossier de fraude, pour lequel il avait obtenu une suspension du prononcé. Selon son avocat, l’ancien joueur de Liège, Saint-Trond, Anderlecht, Metz et du Standard avait, début 2005, des dettes auprès de 26 créanciers, pour un montant total de 500 000 euros.

 

Nasrédine Kraouche – alcool, tabac et coma…

Le 16 mars 2008, en sortant à pied d’un restaurant à Metz, une voiture conduite par une femme roulant à gauche renverse l’ancien numéro 27 du FC Metz. Kraouche reste un jour dans le coma, est opéré du genou, de la clavicule… Il monte jusqu’à 104 kilos, Nasredine ne rejouera plus jamais au foot. « Je reviens de loin. J’ai pu sortir du coma, et de mes excès alcooliques. Car si j’aime encore parfois boire un verre, les folies, c’est fini ! Maintenant, quand je vais au café, c’est pour servir à boire, puisque j’ai ouvert une brasserie ! J’ai voulu le faire à Charleroi car j’aime cette ville, même si elle est beaucoup plus triste qu’avant, et j’y ai beaucoup d’amis. » Avant cela, l’ancienne pépite du centre de formation du FC Metz avait déjà connu des galères… « J’ai toujours fumé, comme Cruyff, Zidane ou Barthez ! Mais c’est vrai que là, avec Gérald, on a vraiment exagéré. On est devenu amis, on aimait boire un coup et jouer à la belote et on s’entraînait l’un l’autre. C’était sans arrêt. Vous ne pouvez pas vous imaginer comme on a fait les fous. Moi, le foot a commencé à m’intéresser de moins en moins, j’ai pris une petite dizaine de kilos, passant de 77 à 85, pour 1,77 m, et j’ai logiquement fini par perdre ma place de titulaire dans l’équipe. C’était un cercle vicieux. On descend vite, on ne se rend pas compte… »

 

Roy Contout – homicide involontaire

Roy Contout, actuellement sans club, a été placé en garde à vue en mai 2018. Le Guyanais est poursuivi pour homicide involontaire et délit de fuite présumé selon une information de France Guyane confirmée par l’AFP. Un accident de la route a coûté la vie à un homme de 41 ans, à Cayenne. Le 19 mai dernier, alors qu’il revenait d’une soirée et se trouvait seul au volant de son véhicule, il avait percuté aux alentours de 5 heures du matin un cycliste quadragénaire. La victime est décédée des suites de ses blessures à l’hôpital de Cayenne le jour même. Selon son avocat, Roy Contout réfute le délit de fuite qui lui est reproché. « Monsieur Contout s’est assoupi au volant de son véhicule et pense s’être déporté. Il a percuté quelque chose sans avoir qu’il s’agissait d’une personne. Il a pu croire à un choc contre une barrière de sécurité« , a déclaré son représentant à l’AFP. Ainsi, le sportif « n’a pas vu, sur cette route pas du tout éclairée, la personne percutée projetée sur le côté, après le choc« . Toujours d’après son avocat, Roy Contout s’est présenté aux autorités mercredi « après avoir fait le lien avec l’article sur l’accident paru dans la presse« . Le jugement n’a pas encore été rendu à ce jour.

 

Souleymane Youla – violence conjugale

Souleymane Youla  a été reconnu, en 2013, coupable de violence conjugal par le tribunal correctionnel de Tournai (Belgique). L’ancien international guinéen avait assené des coups à son ex-épouse les 22 juillet et 5 septembre 2011. Il a écopé de six mois de prison avec sursis et d’une amende de 550 euros. L’ancien joueur du FC Metz (2005-2006) était soupçonné, au moment des faits,  par son épouse d’entretenir des liaisons extraconjugales et l’avait suivi en voiture le 5 septembre 2011. Au moment d’une discussion houleuse avec son mari, qui était accompagné d’une jeune femme, Youla a alors réagi violemment en frappant sa conjointe qui attendait leur deuxième enfant. Youla et son avocat n’ont pas voulu banaliser les faits que le prévenu a regretté. « À plusieurs reprises, elle m’avait provoqué », argumentait-il. Le footballeur a aussi été condamné à suivre une formation contre la violence.

 

Michele Padovano – trafic de drogue

Michele Padovano, ex-attaquant entre autre du FC Metz (1999-2000), Naples, le Genoa et la Juventus, a été condamné à huit ans et huit mois de prison pour association de malfaiteurs finalisée au trafic international de drogue. L’organisation avait fait passer des tonnes de hashish entre l’Espagne et l’Italie cachées dans des camions transportant des oranges. D’autres joueurs comme Nicola Caricola et surtout Gianluca Vialli sont accusés (puis relaxés). En première instance, le parquet du tribunal de Turin requiert 24 ans de prison. En attente du verdict définitif, Michele Padovano continue sa (petite) vie en se liant avec des personnages farfelus. En 2009, pendant une courte période, les gros titres des quotidiens italiens révèlent la volonté du Cheikh Adnan Adel Aref Al Qaddoumi d’acquérir 50 % de l’AS Roma, avec comme conseiller sportif un certain Michele Padovano… Cheikh en bois puisque les recherches de la presse avaient abouti à un portrait peu reluisant du mystérieux Al Qaddoumi… pas plus Cheikh que vous et… résidant de Pérouse. En décembre 2011, le Tribunal turinois condamne Padovano à 8 ans et 8 mois de prison ferme pour association de malfaiteurs ainsi que trafic de drogue, coupable d’avoir participé à un vaste trafic européen de haschich.

 



Articles similaires

Centre de formation : Perrin, Proment, Atta… les nouvelles têtes

Cette semaine, le FC Metz présentait le nouvel organigramme de son centre de formation, avec, en...

En savoir plus

Série (5/6) : Les aventures d’un soir du FC Metz

Tout l’été, la rédaction de Moselle Sport vous propose de revenir sur les expériences sans...

En savoir plus

Série (3/6) : Les aventures d’un soir du FC Metz

Tout l’été, la rédaction de Moselle Sport vous propose de revenir sur les expériences sans...

En savoir plus